Karine Dufour/ICI Radio-Canada Télé Michel Côté, Marc Messier et Marcel Gauthier

La pièce de théâtre Broue sera jouée pour la dernière fois le 22 avril prochain à Sherbrooke, ont annoncé les trois comédiens de la pièce, Michel Côté, Marc Messier et Marcel Gauthier, dimanche à Tout le monde en parle.

«On voulait se retirer en pleine gloire et que nos salles soient toujours pleines, a indiqué Marcel Gauthier. On termine ça là, on est contents de terminer ça là. Le pire, c’était de ne pas dire un mot avant d’arriver ici.»

Ce n’est pas la première fois que la fin de cette pièce est annoncée, alors que des tournées d’adieux ont déjà eu lieu. Mais cette fois, après 3322 représentations sur 38 années, les comédiens semblent décidés à mettre fin à leur folle aventure. «La personne avec qui on travaille depuis 36 ans, Jean-Claude Lespérance, prend sa retraite. On s’est demandés: “Est-ce que ça vaut la peine de travailler avec un nouveau producteur pour une ou deux saisons?”» a souligné Michel Côté, qui dit avoir fait ses adieux à plusieurs salles du Québec dans les derniers mois.

Bien qu’ils aient joué un nombre record de représentations, le trio dit avoir eu du plaisir chaque soir. «C’est plus que la moitié de ma vie, 38 ans, mais on a trippé chaque soir à faire ce show là. On a eu la chance d’avoir des auteurs qui allaient marquer les décennies à venir», a souligné Michel Côté en parlant de Claude Meunier et de Louis Saia.

«Les premiers shows, c’est comme une autre vie. Les premiers 2000, on ne s’en rappelle pas» – Michel Côté

Cette chance a aussi permis aux comédiens de bien gagner leur vie au théâtre, ce qui est rare au Québec. «Tous les comédiens ont des années creuses, nous, on avait Broue, a rappelé Marc Messier. C’est une marge de manœuvre qui n’arrive pas au théâtre. En plus, on était producteurs, ce qui nous donnait une partie des revenus et qui n’arrive pas généralement.»

S’ils ont l’air bien décidés à enfin mettre un terme à Broue, les trois comédiens sont convaincus que les adieux seront émouvants. «J’ai hâte de voir quel genre de représentation ça va être, mais Michel va pleurer c’est sûr», a blagué Marc Messier. «Nous aussi on va peut-être pleurer», s’est empressé d’ajouter Marcel Gauthier.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!