Collaboration spéciale Michelle Monaghan et Jamie Foxx dans Sleepless

Dans le thriller Sleepless, qui sort en DVD mardi, Jamie Foxx et Michelle Monaghan n’hésitent à se taper sur la gueule. Littéralement.

Dans une scène mémorable qui se déroule dans une chambre d’hôtel, les deux comédiens se livrent un combat furieux. «Elle m’a botté le derrière, avoue Foxx à Métro. Elle m’a flanqué un coup en pleine gueule, vraiment.»

Oui, sérieusement, Michelle Monaghan a donné un coup de poing en plein dans la bouche de Jamie Foxx. «Je l’ai touché où je voulais, ajoute l’actrice de 41 ans. Il s’amusait trop, je l’ai remis à sa place. Je lui ai cassé une dent.»

C’est le genre de chose qui peut se produire dans n’importe quel combat chorégraphié, dans un film ou au théâtre. Heureusement pour Foxx, son meilleur ami est un dentiste d’Atlanta, où s’est déroulé le tournage. Le sauveur a remis la dent en place et le sourire de Foxx est intact.

«Ça n’a pas affecté notre relation», rigole Foxx, 49 ans.

Les deux acteurs ont un historique commun, en quelque sorte. Ils sont déjà apparus en ensemble au grand écran en 2010 dans la comédie Due Date, qui mettait en vedette le duo formé de Robert Downeu Jr. et de Zach Galifianakis. Ils interprétaient un couple, mais n’avaient aucune scène ensemble. La seule fois qu’ils se sont rencontrés, c’est pour prendre des photos qui apparaissaient dans le film.

Leurs personnages dans Sleepless ont une relation bien différente. Jamie Foxx joue Vincent Downs, un policier qui a infiltré l’univers de détectives ripoux. Par inadvertance, il vole de la cocaïne à un baron de la drogue, qui kidnappe en retour son fils (Octavius J. Johnson). Ainsi débute ce thriller campé dans un casino, dans lequel Vincent devra affronter des méchants épeurants et Jennifer Bryant, le personnage de Michelle Monaghan, une détective déterminée qui ne réalise pas qu’elle fait face à un agent double.

«Nous avons déjà vu ce genre de film avant, mais nous lui avons donné notre empreinte. Nous ne tentons pas de réinventer la roue, mais de lui donner une nouvelle impulsion.» – Jamie Foxx

Sleepless est un film qui n’existe que pour lui-même, pas seulement pour créer une franchise.

«C’était fantastique de savoir qu’on allait tourner cela une seule fois», admet en riant le gagnant d’un Oscar du meilleur acteur pour Ray.

Jamie Foxx a déjà interprété des policiers dans le passé – l’affiche du film ressemble d’ailleurs à celle de Miami Vice dans lequel il jouait Tubbs –, mais c’était nouveau pour Michelle Monaghan. Elle avait déjà des films d’action dans son CV (The Bourne Supremacy, Mission: Impossible III), mais elle était confinée à des rôles périphériques. Dans Sleepless, son rôle est fort et dynamique.

«C’est un rôle qu’on ne voit pas souvent, une femme célibataire et sans enfant. C’est plutôt rare à Hollywood, soutient l’Américaine. C’est une femme qui vit dans un monde d’hommes, et qui en porte les frustrations et les blessures.»

Les scènes d’action étaient difficiles pour elle, mais tout de même appréciées. «C’est agréable de repousser ses limites», raconte-t-elle.

Son passé d’enfant active ne l’a pas nécessaire aidée pour ce rôle. «J’ai grandi avec mes frères. J’étais un peu brutale, un peu tomboy, je présume. Mais c’était à un autre niveau. Dans un film, on doit agir avec grande précision pour ne pas se blesser ou blesser les autres. Ça prend beaucoup de travail et d’effort. Mais c’est un rôle, c’est mon travail.»

Même pour un acteur aussi expérimenté dans le domaine que Jamie Foxx, Sleepless a comporté des défis. Le comédien doit se battre à mains nues à trois reprises dans le film, un défi imposant.

«J’ai dû puiser dans mes réserves et dans mon esprit pour passer au travers, a-t-il admis. Même lorsqu’il ne donne pas de coups de poing, mon personnage doit s’enfuir d’ennemis infatigables.»

En DVD mardi

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus