C’était la première fois que la chanteuse folk Siv Jakobsen foulait le sol canadien et gageons que ce ne sera pas la dernière.

Vendredi, dans le cadre du Festival de jazz de Montréal, la chanteuse norvégienne a donné une belle prestation au Savoy du Métropolis. On craignait que le côté minimaliste ne nuise au spectacle étant donné que Siv Jakobsen ne comptait sur scène que sur ses deux guitares acoustiques et sur sa voix, à la fois cristalline et puissante.

Finalement, les paroles empreintes de nostalgie et les cordes qui grincent entre les accords ont eu raison de notre septicisme. Siv Jakkobsen figure déjà en bonne lignée des héritières de Feist et saura certainement se tracer un chemin unique.

À l’image de sa plus récente chanson, Shallow Digger, on aurait aimé que la guitare prenne un peu plus de place, étant donné qu’elle sait visiblement utiliser l’instrument presque aussi bien que ses cordes vocales. Une chanteuse à suivre.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!