Netflix Cobie Smulders dans Friends from College, diffusée sur Netflix

Avec Friends from College, Cobie Smulders est de retour à la télé dans une comédie, cette fois dans le rôle d’une femme dont la vie est sur le point d’imploser.

Dans la série de Netflix en huit épisodes, l’actrice de 35 ans interprète Lisa, le membre le plus sympathique d’un groupe d’amis immatures qui n’ont jamais vraiment décroché de leurs jours de gloire à Harvard, même s’ils approchent de la quarantaine.

Lorsque la série débute, Lisa et son mari Ethan (Keegan-Michael Key) rejoignent le groupe à New York. Ancienne avocate des droits civiques, elle accepte un emploi dans un cabinet d’investissement particulièrement sexiste afin d’appuyer son époux, qui est censé travailler sur un roman. Il a plutôt une aventure avec une amie commune, Sam (Annie Parisse). Pendant ce temps, Lisa traverse les difficultés physiques et émotionnelles liées à son premier cycle de fécondation in vitro.
Mais Lisa n’est pas blanche comme neige, assure Smulders. «Au début, on s’apitoie sur son sort, mais lorsqu’elle réalise que sa relation a changé, son univers s’écroule en entier.»

C’est à ce moment que le rôle devient particulièrement intéressant pour Smulders. «C’est une des raisons pour lesquelles j’ai accepté de le jouer. Cette femme, équilibrée et bien éduquée, avec un avenir radieux, prend une tangente inattendue, perd la tête et fait de mauvais choix.»

Métro a discuté avec la native de Vancouver et ancienne vedette de How I Met Your Mother.

Friends from College porte sur un groupe qui n’arrive pas à dépasser la nostalgie de l’époque universitaire. Selon nos recherches, vous n’avez pas fréquenté l’université. Est-ce que ce fut difficile d’interpréter cette sentimentalité?
J’ai un très bon lien avec mes amis du secondaire qui sont toujours mes meilleurs amis, alors je peux comprendre ce qu’ils vivent. Chaque fois que je retourne à Vancouver, je me demande pourquoi je n’ai pas 19 ans à nouveau. Parfois, ma nouvelle vie, celle d’une femme de 35 ans avec deux enfants, n’a pas beaucoup de sens. [Rires]

Après que vous avez vaincu un cancer, on vous a dit que vous ne pourriez pas avoir d’enfant. Est-ce que cela vous a servi pour le rôle?
Absolument. Même si je n’ai pas eu mes enfants par fécondation in vitro, j’ai fait beaucoup de recherches. J’ai beaucoup de sympathie pour les femmes qui doivent traverser ce processus, parfois plusieurs fois. Lorsqu’on vous enlève votre capacité à avoir des enfants – la seule chose qu’une femme puisse faire de plus qu’un homme –, ça change beaucoup votre perspective sur la vie.

Vous venez de terminer vos débuts sur Broadway. Comment le travail au théâtre se compare-t-il avec la télévision? Et pendant qu’on y est, y a-t-il une différence entre travailler pour un sitcom sur un grand réseau et travailler pour une série en streaming?
Le travail d’acteur ne change pas vraiment, mais la routine est différente. Être sur les planches soir après soir est une expérience incroyable. On n’incarne jamais le même personnage très longtemps, normalement. J’ai joué Robin [dans How I Met Your Mother] pendant neuf ans, c’est très rare. Pour Friends from College, nous avons tourné pendant seulement deux mois. Mais lorsqu’on voit les réactions du public [au théâtre] chaque soir, ça change notre façon d’aborder le personnage.

L’une des leçons de How I Met Your Mother, c’est que ça peut prendre des années avant de trouver la bonne personne. Est-ce que cette leçon pourrait aussi servir de toile de fond aux problèmes relationnels des personnages de Friends from College?
Je pense que oui. Lisa et Ethan se sont connus à l’université et ils n’ont pas eu le temps de découvrir qui ils étaient d’abord. Il sera intéressant de voir comment ils vont évoluer au fil des épisodes, où tout cela les mènera.

L’une des choses géniales avec How I Met Your Mother, c’est qu’on avait beaucoup de temps. On peut dire que Robin et Ted étaient destinés à se rencontrer, mais en même temps, ils ont eu la chance de vivre différentes expériences chacun de leur côté. Robin était obsédée par sa carrière et elle faisant ce qui était le mieux pour elle. Lisa, elle, n’a pas eu cette chance encore.

Partenaire de jeu

Dans la série, Lisa, le personnage de Cobie Smulders, est en couple avec Ethan (Keegan-Michael Key), lui aussi un auteur diplômé de Harvard qui tente de maintenir sa carrière et son mariage à flot après leur retour dans la Grosse Pomme.

Rapidement, la longue relation adultère d’Ethan et de Sam, une amie du couple, va compliquer les choses.«Leur relation dure depuis tellement longtemps qu’Ethan et Sam ne réalisaient pas vraiment que ç’en était une jusqu’à leur retour à New York», explique à Métro l’humoriste américain de 46 ans.

«Et tout d’un coup, la proximité du groupe rend la chose évidente, poursuit Keegan-Michael Key. Ils essaient d’arrêter leur relation, mais il y a entre eux une sorte de magnétisme animal.»

 

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!