Josie Desmarais/Métro Simple Plan

MATANE, Qc — Le groupe pop rock canadien de renommée internationale Simple Plan était de passage à Matane, dans le Bas Saint-Laurent samedi à l’occasion d’un spectacle qu’ils présenteront en soirée dans le cadre du festival Éole en musique.

Les gens sont «très fébriles», s’est réjoui le maire Jérôme Landry en entrevue avec La Presse canadienne. La ville tente depuis plusieurs années d’attirer le groupe, un rêve «presque impossible», a lancé M. Landry.

Les membres du groupe ont signé le livre d’or à l’hôtel de ville, à l’exception du bassiste David Desrosiers qui a grandi dans cette municipalité, mais qui était absent en raison d’une dépression.

Durant près d’une heure, ils ont discuté avec le maire Landry de leur engagement auprès des jeunes en difficulté.

La Fondation Simple Plan s’attaque aux problèmes propres à l’adolescence et encourage la pratique de la musique comme moyen de se trouver une passion.

De son côté, le premier magistrat de la ville a fait valoir que la ville de Matane offre une «première chance» de travailler aux jeunes grâce à un nouveau programme.

Le Plan municipal d’emploi vise à offrir une expérience de travail dans la fonction publique municipale à des jeunes des centres jeunesse.

Une soixantaine de municipalités québécoises y participent. Cent adolescents ont été embauchés cet été dans le cadre du programme.

Le maire, qui compte assister sans faute au spectacle, s’est dit heureux de constater que ce groupe qui compte des millions d’admirateurs demeure simple, terre-à-terre et soucieux de projeter un modèle positif aux jeunes.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!