Prendre son erre
Tire le coyote
Désherbage
Note:

Même si on y est maintenant habitué, il faut continuer d’apprécier la maîtrise du folk de Tire le coyote. Avec son plus récent album, Désherbage, notre coyote, Benoit Pinette de son vrai nom, continue d’émouvoir et de transporter avec sa guit’ acoustique, ses textes et sa voix unique. Moins country que ses efforts précédents, Désherbage prend vraiment son erre avec ses pièces les plus rock, comme Fifille. Le musicien a aussi repris Video Games, rebaptisée Jeu vidéo pour l’occasion, de Lana Del Rey. Pis ça marche.

– Mathieu Horth Gagné

Rétro bien dosé
David Myles
Real Love
Note:

Préparez-vous à taper du pied parce que cet album est bourré d’énergie. Sur ce 10e opus, David Myles nous emmène dans son univers de prédilection : le rock n’ roll des années 1950. Le crooner canadien fait de la musique intemporelle, même si elle a une vibe vintage. Et si vous ne le connaissez pas déjà, vous trouverez sûrement que sa voix ressemble étrangement à celle d’Elvis Presley. Lorsque la chanson Knockout débute, c’est encore plus frappant. Cependant, notre vrai coup de cœur de l’album est la chanson- titre, Real Love.

– Virginie Landry

Kaïn Caha
Kaïn
Welcome Bonheur
Note:

Premier constat de quelqu’un qui ne connaissait Kaïn que par les clichés ambiants : ce n’est pas siiiiii pire. Ça sent la formule, mais mes oreilles ne saignent pas. J’ai trouvé dans ce sixième album des bardes de Drummondville ce à quoi je m’attendais : un enrobage folk-rock mur à mur, des textes improbables et des mélodies qu’on oublie deux minutes après les avoir écoutées. Mais on y trouve aussi une réalisation efficace qui donne parfois au groupe des airs de Mumford and Sons (La nuit gronde), des textes pseudos engagés (Piastre Palace, Dollaraman Blues) et des chansons parfaites pour jouer à la radio commerciale. Pour fans avertis.

– Benoit Valois-Nadeau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!