Karine Dufour/ICI radio-Canada Télé Jean-Marc Vallée

Le réalisateur québécois Jean-Marc Vallée, qui a été primé dimanche dernier aux prix Emmy pour sa minisérie Big Little Lies, a affirmé se sentir «bien accueilli» et «respecté» aux États-Unis, hier soir sur le plateau de Tout le monde en parle (TLMEP), à ICI Radio-Canada Télé.

«J’ai pris ma place et je l’aime bien, je dois l’avouer», a dit M. Vallée, devant les admiratifs invités de cette première de la 14e saison du talk-show animé par Guy A Lepage.

Souvent encensé par les acteurs avec lesquels il travaille, le réalisateur a simplement mentionné qu’il devait «être facile de travailler» avec lui, avant de lancer des fleurs aux actrices de Big Little Lies, dont Nicole Kidman et Reese Whiterspoon. «J’avais cinq actrices incroyables avec qui jouer. C’est ça le cinéma: on joue, on fait semblant et là, ç’a l’air vrai», a-t-il assuré.

Après avoir remporté un Emmy pour sa première série télévisée, Jean-Marc Vallée juge qu’il n’a pas eu «de transition» à faire avec le cinéma. «Je fais toujours du cinéma. Je réalise tous les épisodes. On avait 63M$ pour faire 7 épisodes, alors on tournait 3-4 pages par jour, à peu près comme au cinéma», a-t-il révélé.

S’il avait exclu la possibilité de faire une suite de Big Little Lies il y a quelques mois, le cinéaste a entrouvert la porte hier. «J’ai toujours pensé que la fin du septième épisode était parfaite. Revisiter ça, je n’étais pas sûr. Mais faire une saison 2 sans faire une suite, on ne sait pas», a-t-il dit.

D’ici là, Jean-Marc Vallée travaille sur la post-production d’une série adaptée du roman Sharp Objects, de Gillian Flynn, mettant en vedette Amy Adams.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!