Yana BLAJEVA Le cinquième volet de Sharknado, avec Ian Ziering, sort en DVD ainsi que sur les plateformes iTunes et Amazon Video aujourd’hui.

Ian Ziering a maintenant joué dans cinq films qui parlent de tornades… et de requins: 
Sharknado. Des nanars invraisemblables devenus phénomènes mondiaux dès la diffusion du premier volet sur le réseau Syfy, à l’été 2013, et dont le plus récent, Global Swarming, sort en DVD aujourd’hui.

Métro a discuté avec l’acteur américain de 53 ans, star de la télésérie Beverly Hills 90210 dans les années 1990, de la façon dont un scénario qui laissait présager un premier rôle désastreux a finalement relancé sa carrière.

Qu’est-ce qui vous avait fait accepter ce rôle au départ?
Honnêtement? Je voulais subvenir aux besoins de ma famille. J’ai beau être un acteur, le plus important pour moi, c’est être un mari et un père. La première fois que j’ai lu le scénario, il y avait tellement de trous à combler avec des effets spéciaux que je n’étais pas sûr de pouvoir bien remplir ma part. Je l’ai fait seulement pour conserver ma couverture santé fournie par le syndicat des acteurs! J’étais sur le point de devenir papa.

Et maintenant, comment vous vous sentez?
Je suis super fier de contribuer à une série de téléfilms qui touchent les gens dans le bon sens. Jouer un héros d’aventures dans un film de science-fiction, c’est un rêve devenu réalité.

En quoi le cinquième volet se distingue-t-il des précédents?
Cette fois, le film s’internationalise. Les tempêtes sont plus grandes et les requins s’attaquent à l’ensemble 
de la planète.

Pourquoi cette franchise est-elle devenue si populaire, selon vous?
Le secret, c’est que ça reste insaisissable. C’est la magie d’Hollywood. L’industrie du divertissement est parfois mystérieuse. Les plus grandes sociétés de production investissent des centaines de millions de dollars et espèrent que leurs films réussissent. Sharknado, c’est un bon mélange d’ingrédients qui fait que la mayonnaise a pris, aussi bien aux États-Unis que dans le monde

Et les médias sociaux ont contribué au succès…
Leur influence a été assez évidente. Le film est devenu un phénomène mondial le soir même grâce à Twitter et Instagram. Avant que les médias sociaux n’existent, ça prenait deux ans avant qu’une télésérie atteigne ce niveau. Il n’y avait pas Facebook dans les années 1990. Aujourd’hui, c’est grâce aux réseaux sociaux et à l’interactivité que le film continue à gagner en popularité. Les gens tweetent pendant qu’ils le regardent. On est maintenant capable d’attirer l’attention des spectateurs partout sur la planète avec une seule publication en ligne. Et comme ce sont généralement des fans de science-fiction, la nouvelle se répand comme le feu!

Quel a été le plus gros défi au cours du tournage 
de Sharknado 5?
Les voyages, je dirais. On a tourné dans plusieurs pays. On commençait à 8h du matin, quel que soit le fuseau horaire sur lequel on était. On se déplaçait de pays en pays; tout d’un coup, il y avait 
10 heures de décalage, mais on devait quand même se réveiller le matin pour jouer.

Qui est-ce que vous ajouteriez dans la distribution pour le prochain film?
Il y a tellement de personnes qui meurent d’envie d’apparaître dans Sharknado maintenant! [Rires] Mais moi, je me concentre sur mon travail et je laisse l’univers décider quel chanceux fera partie de l’aventure. On a des demandes de la part de célébrités – pas seulement des États-Unis – pour faire un cameo [NDLR : David Hasselhoff, Wil Wheaton, Anthony Weiner ou encore Mark Cuban ont notamment fait des apparitions dans les précédents volets].

Avez-vous un cameo favori?
J’étais un fan de la sitcom Taxi [diffusée au tournant des années 1970] et de Judd Hirsch. J’ai eu la chance de travailler avec lui dans Sharnado 2. Il jouait mon chauffeur de taxi! J’ai aussi pu jouer avec Mark McGrath, Vivica Fox, fantastique dans 90210. Dans Sharknado 5, on a accueilli Chris Kattan, un super humoriste.

Les cameos les plus connus dans Sharnado 5:

  • Fabio (mannequin)
  • Tony Hawk (planchiste)
  • Clay Aiken (chanteur)
  • Olivia Newton-John 
(chanteuse)
  • Greg Louganis et Tom Daley (médaillés olympiques)
  • Porsha Williams (de l’émission de téléréalité The Real Housewives of Atlanta)
  • Dan Fogler (Fantastic Beasts)
  • Yanet García (présentatrice météo mexicaine)

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!