Josie Desmarais / Métro Les Appendices étaient en tournage lors du passage de Métro dans les studios de Télé-Québec.

Les Appendices ont décidé de se lancer, eux aussi, dans l’exercice de la revue de fin d’année. Mais le style absurde qui caractérise le groupe d’humoristes promet de conférer un ton des plus particuliers à Tourlou 2017.

«Notre but, c’est de faire rire le monde», affirme sans préambule Jean-François Provençal, visage bien connu du groupe d’humoristes Les Appendices. Leur émission, diffusée depuis 2008 à Télé-Québec, regroupe des sketchs absurdes où les personnages explorent les codes de la télévision, comme les talk-shows ou les capsules éducatives.

Jean-François Chagnon, qui aussi participé au Bye Bye de Radio-Canada l’année dernière, veut rassurer ceux qui pensent que le mariage de l’actualité politique et de l’humour décalé des Appendices va les rendre plus sérieux que d’habitude. «On s’inspire des événements de 2017 pour écrire nos sketchs, avec nos personnages habituels», explique-t-il. «On va voir comment ils perçoivent l’année, précise Julien Corriveau. On ne fera pas beaucoup de parodies directes.»

«Tourlou 2017, c’est à la fois dégueulasse et cute», blague Jean-François Chagon. Le nom du spécial de fin d’année reste un sujet de plaisanterie et de dérision pour le groupe. «C’est le mot plus clown pour Bye Bye», ajoute Anne-Élisabeth Bossé. «Entre nous, on appelle ça le Bye Bye des Appendices, mais évidemment on peut pas dire ça», explique Julien Corriveau.

«C’est un plateau qui est le fun et on est vraiment libres, Télé-Québec nous laisse faire ce qu’on veut.» Jean-François Chagnon

Des personnalités qui ont marqué l’année seront de la partie de Tourlou 2017, comme un Donald Trump joué par Jean-François Provençal. Le député de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a accepté de rencontrer la très confuse Sylvie, le personnage d’animatrice de télévision joué par Anne-Élisabeth Bossé. «J’ai vraiment hâte de tourner ça, [Sylvie] le trouve très, très beau», rigole la comédienne.

Les personnages préférés des fans seront donc au rendez-vous : Monsieur Mousteille, Señor Puel, Téton et Tétinne, Guy et René (ce dernier personnage, joué par Sonia Cordeau, deviendra végétalien), entre autres. «Dans la majorité des sketchs, on trouve nos personnages récurrents», affirme Dave Bélisle.

Si la controverse est inévitable au lendemain des Bye Bye, Les Appendices craignent-ils de se retrouver dans une tempête médiatique? «Je pense que la seule controverse, ça va être: “Mais c’était dont ben bizarre, pourquoi on a donné de l’argent à ça?”» s’exclame Jean-François Provençal. «Des fois, les gens ont des attentes, peut-être qu’ils s’attendent à quelque chose [avec Tourlou 2017]», renchérit Sonia Cordeau.

Tourlou 2017 sera diffusé le 30 décembre à Télé-Québec, la veille du «vrai» Bye Bye, celui-là à Radio-Canada. «Notre but c’est que, par hasard, on ait les mêmes jokes que l’autre Bye Bye, mais plus cheap. Ils paniqueraient!» rigole Jean-François Chagnon.

«On n’aura pas pu dire Appen-10»
Lancée en 2008, l’émission des Appendices n’a pas été renouvelée pour une 10e saison.

Née des esprits d’une bande d’amis, la série d’humour décalé et absurde s’est incrustée dans la culture internet du Québec et d’ailleurs, avec des vidéos qui ont été partagées jusqu’en Europe de l’Est.

«On était déçus [lorsqu’on a appris que la série ne serait pas renouvelée], mais on a eu une chance inestimable», raconte Julien Corriveau. «De toute façon, la 10e saison aurait été la dernière, donc ça ne fait que devancer nos prochains projets», ajoute Dave Belisle.

«La seule affaire qui est plate, c’est que, pour la saison 10, on s’était fait faire des chandails “Appen-10”, on en avait fait faire 10 000!» rigole Julien Corriveau.

«Va falloir faire 10 ans de d’autre chose!» de lui répondre Dominic Montplaisir. «On va faire du cinéma, on va être derrière la caméra, on va manger des biscuits», énumère Jean-François Provençal.

Chacun des Appendices est tout à la fois comédien, humoriste et réalisateur, ce qui explique pourquoi les projets individuels se sont multipliés depuis la fin de l’émission.

Malgré cela, les Appendices continueront à faire rire les fans dans leurs projets, assurent les humoristes.

En plus du spécial de fin d’année, ils collaboreront à la réalisation d’un faux documentaire qui célébrera les 50 ans de leur chaîne, Télé-Québec. «La vidéo des 35 ans était tellement bizarre, ça nous a inspiré», explique Julien Corriveau.

Sans entrer dans les détails, les humoristes évoquent un projet où certains de leurs personnages reviendraient.

«On a d’autres projets tous ensemble, mais moins devant la caméra. C’est ce qu’on aime le plus faire, filmer des niaiseries entre amis», résume Julien Corriveau.

«Nous, après deux saisons, on se disait : “Voyons dont qu’ils renouvellent Les Appendices!”» – Jean-François Chagnon, des Appendices

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!