Patrick Harbron/Netflix Holt McCallany et Jonathan Froff dans Mindhunter.

En acceptant de jouer le rôle de Bill Tench, un des personnages principaux de Mindhunter, une série à succès de Netflix parue cet automne, Holt McCallany s’assurait de travailler avec David Fincher pour une troisième fois dans sa carrière.

En entrevue avec Métro, l’acteur, qui a aussi été dirigé par Fincher dans Fight Club et Alien 3, parle de sa relation avec l’illustre réalisateur et, bien sûr, de tueurs en série.

Comment était-ce de travailler une nouvelle avec David Fincher?
Il est fantastique. Il est l’un des meilleurs cinéastes de sa génération. Peut-être même un des meilleurs au monde. C’est très stimulant de travailler avec quelqu’un comme lui. Il est très perfectionniste et s’assure de toujours être à son meilleur. Ses standards sont donc aussi très élevés pour les gens avec qui il travaille. Il vise l’excellence. Vous devez être bien préparé et vous donner à fond lorsque vous vous présentez sur le plateau.

À quel point son travail a-t-il évolué depuis ses débuts au cinéma, en 1992?
J’ai travaillé avec David sur son premier film (Alien 3). Il était jeune, mais il était déjà considéré comme un prodige en raison de ses vidéoclips. Quand on me demande de parler de son évolution, je réponds toujours la même chose : «C’est le même gars.»  Il a évidemment accompli beaucoup de choses depuis. Il a réalisé des films magnifiques, comme Seven, Fight Club, Zodiac, qui traite d’un sujet similaire à Mindhunter. Il a une connaissance encyclopédique du travail de cinéaste. Mais sa personnalité n’a pas changé. L’expérience de travailler avec lui n’a pas changé. Fight Club est sorti il y a presque 20 ans, mais on aurait dit que c’était hier, quand nous nous sommes revus sur le plateau de Mindhunter.

Parlant de Mindhunter, à quel point la série a-t-elle changé ou influencé votre perception de la criminalité?
Honnêtement, je ne connaissais pas grand-chose sur les tueurs en série avant Mindhunter. J’avais entendu parler des cas les plus célèbres, mais plusieurs criminels que je ne connaissais pas sont évoqués dans la série. Dès que j’ai commencé à travailler sur la série, j’ai réalisé à quel point les meurtres à caractère sexuel sont un sujet fascinant. Ça va beaucoup plus loin que la simple mort. Tous ces tueurs parlent de leurs crimes d’une manière unique. Ils ont des motivations et des histoires différentes. Je continue à en apprendre sur le sujet. Les gens me demandent si j’ai lu le livre Mindhunter. Bien sûr que je l’ai lu. John Douglas (sur qui le personnage de Jonathan Groff, l’autre acteur principal de la série, est basé) a écrit 16 livres. Je les ai tous lus. Robert Ressler, qui est l’inspiration pour mon personnage, a, pour sa part, pondu cinq bouquins, que j’ai aussi dévorés. Bref, oui, cela a influencé ma perception, même si notre enquête sur le comportement des tueurs en série se déroule il y a 40 ans, dans un contexte politique totalement différent.

Comment vous êtes-vous préparé pour jouer votre personnage?
J’ai décroché le rôle en janvier 2016 et nous n’avons commencé à tourner qu’en mai. Nous avons donc eu beaucoup de temps pour répéter et parler de nos personnages avec David. Nous voyagions également à Pittsburgh chaque fois que nous tournions un épisode. C’était un privilège d’avoir tout ce temps pour étudier toutes les scènes, tous les dialogues et faire des ajustements au besoin. De plus, David, même s’il a des opinions tranchées, est capable d’écouter et de travailler en collégialité. Il est très ouvert et il aime que les acteurs s’impliquent dans le processus.

Croyez-vous que nous vivons présentement l’âge d’or de la télévision?
Oui, et voici pourquoi. La télé vous permet de réellement approfondir des personnages. Vous pouvez explorer des choses auxquelles vous n’avez pas le temps de vous attarder au cinéma. Nous savons qu’il y aura cinq saisons de Mindhunter et que mon personnage, Bill Tench, y sera jusqu’à la fin. Nous serons donc capable de le voir dans toute sa splendeur. Je crois que ni les scénaristes, ni David [Fincher] ne savent dans quelle direction mon personnage ira. Nous allons le découvrir au fil du temps. Voilà ce qui est magnifique avec la télé.

La série

La série Mindhunter met en vedette les agents du FBI Holden Ford (Jonathan Groff) et Bill Tench (Holt McCallany).

• À la fin des années 1970, ces derniers entreprennent une grande étude ayant pour objectif «d’entrer dans la tête» des tueurs en série notoires de l’époque. Ils espèrent être en mesure de comprendre les motivations de ces criminels et d’aider ainsi à leur capture.

• Il y a très peu d’action dans la série, qui se compose surtout de dialogues entre les divers personnages. Mindhunter nous transporte à une époque où le FBI commençait à peine à développer les concepts de profilage. Les personnages joués par Groff et McCallany sont basés sur les agents John E. Douglas et Robert Ressler, deux pionniers dans le domaine de la psychologie criminelle.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!