La suite du dérivé de «Harry Potter» sortira en 2018 sous le titre «Les Animaux fantastiques: Les Crimes de Grindelwald», annonce Warner Bros. Cette annonce s’accompagne d’une première photo du casting, sur laquelle figure notamment Jude Law dans une version jeune de Dumbledore.

Un an avant sa sortie, «Les Animaux fantastiques 2» entame déjà sa promotion par le biais d’une photo animée réunissant l’ensemble des acteurs. De gauche à droite, les spectateurs reconnaîtront Jude Law dans la peau d’Albus Dumbledore, Ezra Miller (Credence), Claudia Kim (Maledictus), Zoë Kravitz (Leta Lestrange), Callum Turner (Thésée Dragonneau), Katherine Waterson (Tina Goldstein), Eddie Redmayne (Norbert Dragonneau), Dan Folger (Jacob Kowalski), Alison Sudol (Queenie Goldstein) et Johnny Depp dans le rôle du puissant mage noir Gellert Grindelwald portant à la main la baguette de Sureau, l’une des trois reliques de la Mort.

Le deuxième épisode sera la suite directe des «Animaux fantastiques». Arrêté par le Congrès magique des Etats-Unis d’Amérique, Gellert Grindelwald parvient à s’échapper et réunit ses disciples dans le but de fédérer les sorciers de sang pur et régner sur l’ensemble du monde non magique. Pour contrecarrer ses plans, Albus Dumbledore, alors professeur à l’école de Poudlard, fait appel à son ancien élève, le magiezoologue Norbert Dragonneau.

David Yates, déjà derrière la caméra pour le premier épisode ainsi que pour les quatre derniers volets de «Harry Potter», est de retour aux manettes, avec l’aide de l’auteure J.K Rowling au scénario.

Dérivé qui se déroule plus de soixante ans avant les aventures bien connues du jeune sorcier à la cicatrice, «Les Animaux fantastiques» a rapporté 810M$ au box-office en 2016.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!