Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Buffy Sainte-Marie, Taylor Swift et Rymz.

Nécessaire
Buffy Sainte-Marie
Medecine Songs
Note:

Avant #IdleNoMore, avant la commission de vérité et réconciliation, avant la Crise d’Oka, il y avait déjà Buffy Sainte-Marie. À 76 ans, la grande dame de la chanson autochtone n’a rien perdu de sa pertinence, comme le prouve son dernier album, qui réunit vieux succès revisités et nouvelles compositions. Même après 50 ans de carrière, elle défend toujours avec autant d’énergie les causes de sa vie : la résistance amérindienne, l’environnement, l’anti-militarisme. Mieux, Mme Sainte-Marie explore des sonorités électros (dont sur la très revendicatrice The War Racket), qui se mêlent à la perfection à ses sonorités folk et rock.

– Benoit Valois-Nadeau

Volte-face
Taylor Swift
reputation
Note:

Taylor Swift est de retour avec un son plus cohérent que jamais. Sur reputation, la chanteuse sort l’artillerie lourde et n’épargne personne sur son passage. L’album pop-électro, entièrement signé par Swift, propose une trame narrative claire, incisive et réalisée avec brio. Don’t Blame Me, Getaway Car et Dress sont des succès radio assurés et se démarquent du lot. La qualité des paroles, seul vestige du passé country de l’auteure-compositrice, est d’ailleurs sûrement le seul aspect qui ne dépaysera pas les fans de Swift. Malgré deux ou trois morceaux qui s’oublient facilement, reputation est une volte-face réussie.

– Camille Lopez

Inégal
Rymz
Mille Soleils
Note:

Rymz se démarque par son style hérité des débuts du rap québ. On sent l’expérience derrière Mille Soleils, le dernier opus du rappeur montréalais. Des beats bien conçus, quoique sans grande imagination (on s’est habitués à entendre du jazz et des sonorités plus expérimentales dans les dernières années), accompagnent des paroles qui frôlent parfois la superficialité et une misogynie qui fait grincer des dents. Heureusement qu’on trouve des moments plus lumineux, comme sur la track éponyme Mille Soleils. Rymz sera en spectacle samedi au Club Soda, dans le cadre du festival M pour Montréal, à 22 h.

– Alexis Boulianne

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!