Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Bjork, Too Bad Darling et Iron Maiden.

Organique
Bjork
Utopia
Note:

Après un disque plus sombre (Vulnicura), la fée islandaise revient à la lumière avec Utopia, son neuvième album studio. Comme elle sait si bien le faire, la chanteuse met ses tripes sur la table, faisant osciller sa voix si particulière entre force et fragilité. Côté arrangements, les cordes côtoient bidouillages électroniques et sons de la jungle. Le résultat est étonnamment digeste. Bémol majeur toutefois : certains morceaux semblent redondants et la longueur de l’album (71 minutes pour 14 chansons) ne fait rien pour améliorer les choses.

– Benoit Valois-Nadeau

Satire ou navet?
Too Bad Darling
Too Bad Darling
Note:

Jusqu’à preuve du contraire, le premier album de la formation sherbrookoise Too Bad Darling est une critique hilarante du rock mononcle. Les durs à cuire de l’Estrie ont réussi à réunir tous les clichés du genre pour déconstruire la masculinité toxique sur des power chords plaqués. Un exemple de cette habile satire se trouve dans la chanson Rockstar : «D’la bière, du fort, des femmes/Ça on en a!» En hésitant entre deux et quatre étoiles pour cet album, on se demande encore si c’était vraiment une blague. On l’espère.

– Alexis Boulianne

Pouvoir de la Beast
Iron Maiden
The Book of Souls: Live Chapter
Note:

Les rois du heavy metal ne sont clairement pas près de s’arrêter. Bruce Dickinson­ remis d’un cancer de la langue, le groupe a pu terminer son 16e album et partir en tournée. Pourquoi ne pas souligner cette étape avec un album live double, enregistré dans 14 villes? Que de plaisir que d’entendre une foule brésilienne déchaînée chanter en chœur sur Fear of the Dark. Ou encore sentir le Centre Bell vibrer au son de Children of the Damned. Mais bon, ça reste un album live, ça ne s’écoute pas en boucle, disons.

– Carine Touma

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!