Mark Mainz / Netflix Claire Foy en est à sa dernière saison dans The Crown.

The Crown, la série originale de Netflix qui raconte le règne de la reine Élisabeth II décennie par décennie et dont la deuxième saison vient d’être mise en ligne, est votre prochaine série à «binge watcher» et voici pourquoi.

La véracité des faits
Nul besoin de «googler» après chaque épisode pour savoir si telle ou telle chose s’est bel et bien passée.

Les faits historiques relatés dans The Crown sont très fidèles à la réalité et bien documentés, jusqu’au nombre de colliers de perles portés par la reine et aux textes d’ouverture de ses messages de Noël. Dans cette nouvelle saison, qui couvre approximativement les années 1956 à 1964, on revit la crise du canal de Suez, la rencontre de la princesse Margaret avec son futur époux, Anthony Armstrong-Jones, ainsi que le voyage royal du prince Philip qui le mènera jusqu’en Antarctique, entre autres événements.

S’il y a une partie de la série dont on peut douter, ce sont les moments derrière des portes closes. L’histoire y est fort probablement romancée pour les besoins de la cause, mais rien ne semble exagéré.

Les personnages secondaires
Oui, la reine est le personnage central de cette série, mais ce qui est très intéressant, c’est que les personnages secondaires ont tous leur 15 minutes (ou dans ce cas, un 55 minutes) de gloire.

Tout d’abord, notons combien les acteurs ressemblent physiquement aux vraies personnes qu’ils jouent. Un casting très réussi qui confond totalement le spectateur. Ensuite, il est fort intéressant de suivre leurs intrigues personnelles, en parallèle avec celles de la reine.

On découvre les problèmes de santé des premiers ministres, les déboires de certains membres proches de la famille royale ainsi les inquiétudes de la reine mère. L’épisode sur Lord Altrincham est particulièrement intéressant, puisqu’on y découvre un homme qui a révolutionné, un peu dans l’ombre, la monarchie telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Claire Foy, pour la dernière fois
Gagnante d’un Golden Globe pour son rôle dans The Crown en 2017 et nommée dans la même catégorie cette année, l’actrice britannique, qui incarne la reine Élisabeth II, est époustouflante.De la façon dont elle parle jusqu’à sa façon de faire les fameux saluts de la main, Claire Foy réussit à interpréter un personnage complexe dont il est difficile de percer le mystère.

Cette saison sera cependant sa dernière puisque l’actrice sera remplacée par Olivia Colman, vedette de la série Broadchurch. La raison est simple : les créateurs préfèrent avoir une actrice dont l’âge concordera avec celui du personnage chaque saison, plutôt que de vieillir à l’aide de maquillage la même actrice pendant plusieurs saisons. Profitez donc de ces derniers moments avec Claire, avant de passer à la troisième saison, qui serait prévue pour 2019.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!