HO HO / La Presse Canadienne

MONTRÉAL – Certains de leurs superhéros portent des capes et des collants, mais ne vous attendez pas à ce que les personnages de Conor McCreery et Anthony Del Col arrivent sur le toit d’un édifice d’un seul bond ou déploient leurs superpouvoirs pour arrêter des projectiles.

Leur travail est inspiré d’un autre genre de superpouvoir: la magie des mots. Car le populaire ouvrage du duo, «Kill Shakespeare», met en scène des personnages figurant dans les pièces du célèbre écrivain.

L’oeuvre se décline non seulement en bande dessinée, mais également en pièce de théâtre. Celle-ci a été jouée sur les planches au Canada et aux États-Unis, et des négociations sont actuellement en cours pour prendre d’assaut une scène de Dubaï.

La production «Kill Shakespeare Live!» sera présentée samedi à Montréal dans le cadre du festival Comiccon. Elle se déplacera ensuite du côté de New York et d’Halifax le mois prochain.

Un projet de film est également dans les cartons.

«Kill Shakespeare» a obtenu l’approbation de plusieurs académiciens, soutient Anthony Del Col.

La bande dessinée s’inspire de l’univers de Shakespeare, mais pour le reste, c’est une véritable épopée de superhéros qu’elle propose, signale-t-il.

«Nous aimons l’appeler ‘Avengers et Shakespeare’», résume M. Del Col, faisant référence à l’escouade de superhéros de Marvel et DC Entertainment.

Son partenaire Conor McCreery s’est dit heureux de la réception dont a joui «Kill Shakespeare», et dit espérer que la bande dessinée permette de faire renaître un certain intérêt pour l’oeuvre de l’auteur.

Le duo travaille actuellement avec un professeur de l’université Oxford et un autre du New Jersey afin de concevoir un guide pédagogique pouvant permettre à l’ouvrage de se retrouver dans les salles de classes l’an prochain.

Le Comiccon de Montréal a lieu du 14 au 16 septembre au Palais des congrès.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!