Les trois matchs quotidiens de la Coupe du monde de la FIFA ne suffisent pas à rassasier votre appétit pour le ballon rond? À l’occasion du Mondial, Métro vous propose une courte sélection des meilleurs films mettant en scène le sport le plus populaire de la planète.

The Damn United (2009)
Ce film britannique raconte une histoire vraie, celle du turbulent passage (44 jours seulement!) de l’entraîneur Brian Clough à la barre du club de Leeds United dans les années 1970, alors que l’équipe était au faîte de sa gloire.

Michael Sheen (Tony Blair dans The Queen) incarne à merveille Clough, coach iconoclaste qui, après avoir accompli des miracles en deuxième division, se bute à l’hostilité et au conservatisme des vedettes du prestigieux club anglais. Rythmé, efficace et souvent très drôle, le film de Tom Hopper (The King’s Speech, Les misérables) est aussi très crédible dans ses scènes de jeu, souvent un point faible des films de fiction.

Zinedine Zidane, un portrait du XXIe siècle (2006)
Très loin du documentaire classique, le film de Douglas Gordon et Philippe Parreno, deux artistes contemporains, suit en temps réel le ténébreux milieu de terrain, alors porte-couleurs du Real Madrid, à l’aide de 17 caméras à haute définition lors d’un match contre Villareal.

La partie elle-même (une simple rencontre du championnat espagnol) est sans importance. C’est plutôt l’homme et l’athlète qui sont dans le viseur des deux cinéastes. On y voit un Zizou toujours aussi concentré, qui semble seul au monde, courir, distribuer les ballons, haleter, suer et (attention, divulgâcheur) écoper d’un carton rouge en fin de partie.

Porté par la musique quasi hypnotique de Mogwai, Zinedine Zidane, un portrait du XXIe siècle est un portrait ultra-naturaliste qui a autant sa place dans une salle de cinéma que dans une galerie d’art contemporain.

Maradona by Kusturica (2008)
Que se passe-t-il lorsque deux enfants terribles se rencontrent?

Le déjanté cinéaste serbe Emir Kusturica (deux fois gagnant de la Palme d’or pour Papa est en voyage d’affaires et Underground) a posé sa caméra face à la légende (déchue, diront les mauvaises langues) du soccer argentin, Diego Maradona. Il en résulte un documentaire parfois brouillon, mais tout de même fascinant sur la vie tumultueuse d’El Pibe de Oro, notamment sur ses célèbres excès hors-terrain et sur ses profondes convictions anti-impérialistes et anti-américaines.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!