Getty Images/iStockphoto

Cette semaine, Métro a écouté les derniers albums de Q052 et Garçons.

Important
Q052
Rez Life
•••½

Le rappeur mi’kmaq Q052 déballe son premier album complet avec Rez Life, une suite de chansons enragées. Après son premier EP Lateral violence, Q052 n’a pas l’intention de faire dans la légèreté: Rez Life est un album sombre, parfois très sombre. On y aborde la mort violente de Colton Boushie, tué par un fermier de la Saskatchewan, les suicides sur les réserves et les meurtres de femmes autochtones, entre autres. Son rap, très old school, rebondit sur des rythmes à la A Tribe Called Red, qui s’écoutent, en général, très bien. À découvrir, aujourd’hui plus que jamais, dans un contexte politique chargé où une véritable réconciliation tarde à se produire. – Alexis Boulianne

Cool, bro
Garçons
Body Language
•••

Le duo ottavien présente un album de sept chansons qui se déclinent toutes dans un mélange d’électro, de funk et de reggae, le genre de musique parfait pour l’été. Garçons, c’est rythmé, parfois chanté, parfois rapé, mais toujours écrit d’une façon parlée. Une poésie urbaine, quoi. L’album est une collection de pièces qui ne dégagent que de bonnes vibes. Fly Solo raconte une histoire d’un soir totalement délirante, où le mot bro est répété plusieurs fois. Numba One sonne un peu comme du Bob Marley, mais à la sauce 2018. Sur Pink Dress, le groupe vénère une Cendrillon des temps modernes, «un ange dans une robe rose». Un album très cool, bro. – Virginie Landry

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!