Collaboration spéciale

Cette semaine, Métro craque pour BlacKkKlansman, Explique-moi… les aliments, Drag Superstars, Ready Player One, le roman, Gorogoa, Foudres Unis et Pendant que…Gilles Vigneault.

1. BlacKkKlansman
Avec ce nouveau film sacré Grand Prix du jury à Cannes, Spike Lee nous divertit superbement pendant un peu plus de deux heures, puis, en guise de finale, nous donne un coup de poing en pleine gueule. Alors qu’il a parfois la vilaine habitude de beurrer son message un peu trop épais, l’incontournable cinéaste s’efface ici presque entièrement derrière la captivante et véritable histoire de deux agents de Colorado Springs, un juif et un Noir, qui se sont infiltrés dans le Ku Klux Klan dans les années 70. Le résultat est rythmé, le ton est drôle malgré la charge politique et les interprètes sont impeccables. Bref, on passe un très bon moment jusqu’à cette puissante finale coup de poing, donc, dans laquelle le réalisateur de Do the Right Thing nous rappelle avec force le racisme latent aux États-Unis. – Marie-Lise Rousseau

2. Explique-moi… les aliments
Ricardo Larrivée publie ces jours-ci un nouvel ouvrage destiné aux enfants de 8 ans et plus. Dans Explique moi… les aliments, qu’il a écrit avec l’auteure et journaliste Jade Bérubé, le populaire animateur répond à plus de 75 questions actuelles et pertinentes : «Un jus peut-il remplacer un fruit?» (Non!), «C’est quoi, être végétarien?» ou encore «À quoi sert le colorant?». Il réserve aussi tout un chapitre à la chimie alimentaire et propose 15 recettes pour les débutants, du guacamole aux crêpes, en passant par les smoothies et le macaroni au fromage. Le tout est superbement réalisé, avec une couverture très rigide, une reliure spirale, des pages cartonnées et des onglets pour s’y retrouver facilement. Publié conjointement par les maisons d’éditions Auzou et La Presse. – Jessica Dostie

3. Drag Superstars
La crème de la crème des drag queens de Ru Paul’s Drag Race, accompagnées de nos talentueuses Queens montréalaises, ont donné le plus grand spectacle de la Fierté, hier soir, au parc des Faubourgs. Animé par Bianca Del Rio (à gauche), le spectacle avait tout pour plaire : du lip sync entraînant et interprété à la perfection, des pirouettes dignes des Olympiques, des talons vertigineux et beaucoup plus de crowd-surfing qu’un spectacle de drag n’en aura jamais connu. Gros coup de cœur pour l’inoubliable Shangela! Prenons aussi le temps de saluer nos reines à nous, dont Rita Baga et Miss Butterfly, qui, sous l’œil plus ou moins bienveillant de la «vraie reine» Mado, ont livré un spectacle de mi-temps qui n’avait rien à envier aux stars américaines! Fierté Montréal se poursuit jusqu’à dimanche. – Camille Lopez

4. Ready Player One, le roman
Si le film du même titre réalisé par Steven Spielberg était tout au plus correct, le roman Ready Player One d’Ernest Cline frappe dans le mille. Truffé de références aux années 1980, l’œuvre originale de l’auteur résolument geek mise sur la nostalgie pour faire de la science-fiction. L’intrigue du roman est bien mieux ficelée, plongeant le lecteur dans un univers futuriste qui voue un culte aux eighties tout en admettant qu’il ne s’agit que d’une illusion pour fuir la réalité. Une bonne lecture pour les adolescents et les adultes qui refusent de vieillir. – Philippe Lemelin

5. Gorogoa
Le jeu vidéo signé par Jason Roberts (qui a tout fait seul) et publié par Annapurna Interactive (What Remains of Edith Finch) m’a laissé la même impression qu’un livre magnifique qu’on termine un peu trop vite. Gorogoa propulse le joueur à l’intérieur d’un univers fantastique qui se découvre petit à petit, au fil d’une série d’énigmes dessinées et interconnectées. Véritable hommage à la réflexion et à la contemplation, le jeu est d’une beauté frappante qu’on a envie d’explorer encore et encore. Offert sur PC, Mac, Nintendo Switch, Xbox One et PS4. – Camille Lopez

6. Foudres Unis
Boire une bonne bière au soleil, c’est toujours agréable. Mais c’est encore mieux quand on peut découvrir de nouvelles sortes de broue de partout sur la planète. C’est exactement ce qu’a proposé l’événement Foudres Unis tenu samedi dernier à Frelighsburg et organisé par la brasserie Dunham. Rarement au Québec a-t-on la chance de goûter à des bières belges, françaises ou même américaines (merci SAQ!) et c’est enfin ce que proposait ce nouveau festival de bière. On a déjà hâte à la prochaine édition, même si elle n’est prévue que dans deux ans. – 
Dominique Cambron-Goulet

7. Pendant que…Gilles Vigneault
Les reprises ont parfois du bon. Pour la saison estivale, Radio-Canada a sorti des boules à mites le documentaire radiophonique Pendant que…Gilles Vigneault qui retrace le parcours de notre poète national, depuis son enfance à Natashquan jusqu’au référendum de 1995. Réalisée de main de maître par Francis Legault (L’autre midi à la table d’à côté, Le goût d’un pays), cette série en huit épisodes nous permet de (re)découvrir les multiples facettes de cet artiste à la verve unique. Au-delà de Gens du pays et de la ceinture fléchée, c’est un Gilles Vigneault profondément sensible aux autres et à son environnement qu’on apprend à connaître grâce aux témoignages de ses contemporains et à l’utilisation d’archives. Les samedis à 19 h sur ICI Radio-Canada Première. Également offert en baladodiffusion. 
– Benoit 
Valois-
Nadeau

Et on se désole pour

Les attaques contre la presse
Devant les attaques du président Donald Trump, qui répète sans cesse que les médias sont l’«ennemi du peuple», plus de 
300 journaux aux États-Unis ont publié des éditoriaux hier pour rappeler l’importance d’une presse libre et indépendante en démocratie. Qu’a répondu le président à ce mouvement sans précédent de solidarité? Une série de tweets, d’un ton toujours aussi méprisant, où il traite les «FAKE NEWS MEDIA» (en majuscules bien sûr) de «PARTI D’OPPOSITION». «Le fait est que la presse est LIBRE d’écrire et de dire n’importe quoi», a-t-il répliqué. On n’est pas sorti du bois. – Marie-Lise Rousseau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!