MONTRÉAL – «Mouvements, rythmes et accords», une exposition d’une trentaine d’œuvres, en majorité inédites, de l’artiste multidisciplinaire québécois de renommée internationale Marcel Barbeau, sera présentée à Montréal.

À partir du 25 octobre, et jusqu’au 23 décembre, la galerie de la Maison du Festival international de Jazz de Montréal propose cette exposition monographique de Marcel Barbeau, regroupant peintures, sculptures et œuvres sur papier.

À travers «Mouvements, rythmes et accords», Marcel Barbeau offre en exclusivité une trentaine de ses œuvres les plus récentes, résultat du rapport intime qu’entretient l’artiste avec le langage musical et chorégraphique.

Membre fondateur du Groupe des Automatistes, il a étudié notamment auprès de Paul-Émile Borduas, partagé son atelier avec Jean-Paul Riopelle, puis signé en 1948 le manifeste Refus global.

Peintre, dessinateur et sculpteur, il s’est également intéressé au collage, à l’estampe, à la photographie et à la performance.

Située au deuxième étage de la Maison du Festival, la Galerie Lounge TD donne une vitrine aux œuvres originales de la collection du Festival international de Jazz de Montréal, signées notamment par Jean-Paul Riopelle, Marcel Barbeau, Corno, Armand Vaillancourt, Lhasa de Sela, Miles Davis, Tony Bennett et Frédéric Back.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!