Christian Leduc Avec pas d’casque, le groupe de Stéphane Lafleur, a remporté le prix de la critique pour son album Astronomie.

De Leonard Cohen à Fanny Bloom, un savant mélange de vieux routiers et d’artistes de la relève a été honoré lundi soir au Théâtre St-Denis.

C’est Avec pas d’casque qui s’est mérité hier le premier Prix de la critique, une nouvelle distinction s’apparentant au prix Polaris, ajoutée cette année à l’Autre gala de l’ADISQ. Le groupe de Stéphane Lafleur l’a emporté sur Richard Desjardins, Canailles, Lisa LeBlanc, Marie-Pierre Arthur et Fred Pellerin. «Merci aux critiques, qui sont des êtres humains qui écoutent beaucoup de musique», a lancé Lafleur en acceptant le prix sur la scène du Théâtre St-Denis.

Animée pour une première fois par les Denis Drolet, la soirée a honoré des musiciens de divers horizons, parfois dans une catégorie inattendue. Ainsi, les Cowboys fringants ont exprimé leur surprise d’avoir raflé le Félix de l’Album rock de l’année pour Que du vent. «J’aimerais remercier la pédale de distorsion et les trois power chords que j’ai mises sur une toune et qui nous ont permis de gagner», a ironisé Jean-François Pauzé.

Renée Martel, qui a obtenu le prix de l’Album country de l’année, a pour sa part fait l’éloge de «l’autre génération d’artistes qui s’intéresse de plus en plus au country», et Marc Hervieux – Album classique/vocal de l’année – a souligné que, même s’il fait de la musique classique, «présentement, [ses] salles sont toujours pleines et que ce n’est pas plein de matantes».

Des numéros musicaux offerts par Canailles, Lisa LeBlanc et Koriass, notamment, sont venus illustrer la volonté de l’ADISQ de mettre la jeunesse de l’avant. Cœur de pirate, Patrick Watson et Leonard Cohen se sont respectivement mérité les titres d’Artiste québécois s’étant le plus illustré hors Québec, Artiste québécois de l’année – interprétation autre langue et Album anglophone de l’année. Présentement en tournée à l’extérieur de la province, les deux derniers n’ont pu aller chercher eux-mêmes leur prix, à l’instar de Stromæ (Artiste francophone s’étant le plus illustré au Québec), François Pérusse (Album ou DVD de l’année – Humour) et Lise Dion (Spectacle d’humour de l’année).

Gala de l’industrie: les honneurs pour Séguin et Michaud
Quelques heures avant que l’Autre gala ne débute au Théâtre St-Denis, Claudine Prévost remettait les trophées aux lauréats du Gala de l’industrie au Club Soda.

Le spectacle De colères et d’espoir de Richard Séguin s’est illustré à deux reprises, pour la conception d’éclairage (Jean-François Couture) et la sonorisation (David Laurendeau) de l’année. Le triangle des Bermudes, de Patrice Michaud, a quant à lui raflé le trophée de Réalisateur de l’année (David Brunet), et Patrice Michaud a été sacré Scripteur de spectacle de l’année.

En nomination pour la quatrième fois consécutive, les Francouvertes ont finalement décroché Le Félix de l’Événement de l’année. Mentionnons aussi que Marc Béland a été sacré Metteur en scène de l’année pour la deuxième édition de 12 hommes rapaillés. Le gala sera rediffusé la semaine prochaine sur webpresse.ca.

L’Autre Gala sera rediffusé à MusiquePlus jeudi à minuit et dimanche à 9 h, et à MusiMax vendredi à 22 h et samedi à 14 h. Quant au gala de l’ADISQ, il aura lieu ce dimanche soir au Théâtre St-Denis.

Les gagnants
Voici les lauréats des albums de l’année dans les catégories mentionnées ci-dessous :

  •  Alternatif. Apprentie guerrière (Fanny Bloom)
  • Anglophone. Old Ideas (Leonard Cohen)
  • Choix de la critique. Astronomie (Avec pas d’casque)
  • Hip-hop. Havre de grâce (Radio Radio)
  • Humour. L’album du peuple tome 8 (François Pérusse)
  • Instrumental. Sagapool (Sagapool)
  • Rock. Que du vent (Les Cowboys fringants)
  • Musique du monde. Les fauves (Écho Kalypso)
  • Reprises. Star Académie 2012 (Artistes variés)
  • Traditionnel. Petit grain d’or (Nicolas Pellerin et les grands hurleurs)
  • Artiste québécois s’étant le plus illustré hors Québec. Cœur de pirate
  • Artiste québécois de l’année – interprétation autres langues. Patrick Watson

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!