Archives Métro

Cette semaine, Métro a écouté les derniers albums de Beat Market et Brigitte Saint-Aubin.

Tout bon
Beat Market
All Good
•••

Beat Market, duo électro, revient à la charge avec son deuxième EP de l’année, All Good. En cinq pièces, Louis-Joseph Cliche et Maxime Bellavanc explorent plusieurs facettes de la musique synthétique, des sonorités rétro-futuristes (Elastic) au house (Yako). Même si on est tanné de la canicule, on a un gros coup de cœur pour la très groovy Chaude chaleur, incursion dans des rythmes plus urbains qui met en valeur le flow de KNLO, d’Alaclair Ensemble. Lancement ce soir 21 h au Théâtre Fairmount. – Benoit Valois-Nadeau

Long longtemps
Brigitte Saint-Aubin
Design d’intérieur
••½

Cet album de 13 chansons, qui sera aussi un «spectacle de théâtre musical», est une œuvre «d’autofiction» de la chanteuse, qui y évoque les thèmes de la nostalgie, de la quête de sens, de la vie, de la mort. C’est authentique et d’une sincérité bien sentie, mais on n’accroche pas. Impossible de retenir les paroles, même après plusieurs écoutes. Impossible de suivre l’histoire que l’album est censé raconter. Et, coup de grâce, la finale, Refrain sans fin, s’éternise sur près de 11 minutes. – Virginie Landry

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!