MONTRÉAL – Le bénéfice d’exploitation de Cogeco Câble (TSX:CCA) a progressé à son quatrième trimestre alors que l’entreprise montréalaise s’apprête à conclure l’acquisition du câblodistributeur américain Atlantic Broadband.

Au cours de la période qui a pris fin le 31 août, Cogeco Câble a enregistré des profits nets de 45,7 millions $ (93 cents par action), en baisse de 33,7 pour cent par rapport aux 69 millions $ (1,42 $ par action) du trimestre correspondant de l’an dernier.

Par contre, le bénéfice d’exploitation, qui exclut notamment l’amortissement et les impôts, a crû de 6,1 pour cent pour atteindre 160,8 millions $.

Le chiffre d’affaires trimestriel s’est chiffré à 324,8 millions $, en hausse de 6,2 pour cent.

Les revenus ont été inférieurs aux attentes des analystes financiers, mais la rentabilité a été meilleure que prévu, en raison notamment d’un contrôle serré des dépenses.

Au cours du trimestre, Cogeco Câble a perdu 5758 abonnés à ses services de télévision, mais en a gagné 5682 pour l’accès à Internet et 7035 pour la téléphonie, ce qui est à peu près conforme aux prévisions des analystes.

«Vous aurez noté les signes clairs de maturité qui commencent à apparaître dans nos statistiques, mais malgré cela, nous avons été en mesure de générer une hausse (…) de nos ventes et de notre bénéfice d’exploitation», s’est félicité vendredi le grand patron de Cogeco Câble, Louis Audet, au cours d’une téléconférence avec les analystes.

Pour l’instant, Cogeco n’a pas l’intention d’imiter son principal concurrent, Bell Canada, qui offre gratuitement un enregistreur vidéo aux nouveaux clients de son service de télévision filaire Fibe.

«Les autres joueurs sont extrêmement combatifs et nous essayons de l’être aussi afin de rester concurrentiels, a déclaré M. Audet. Je pense que nous réussissons très bien jusqu’ici. Il y eu un peu d’érosion (perte de clients), mais nous nous battons de façon respectable.»

Pour compenser le ralentissement des activités de câblodistribution, Cogeco s’est tourné il y a quelques années vers les services d’hébergement de données informatiques pour les entreprises.

Cette division a affiché au quatrième trimestre une hausse de 19,5 pour cent de ses revenus, lesquels se sont élevés à 23,1 millions $. La marge d’exploitation a également progressé pour s’établir à 48,7 pour cent, soit à peine deux points de moins que celle des activités câblées.

États-Unis

Louis Audet a par ailleurs indiqué vendredi que l’achat d’Atlantic Broadband allait être complété le 30 novembre, Cogeco ayant «reçu presque toutes les approbations réglementaires requises».

Cette acquisition de 1,36 milliard $ US, annoncée en juillet, permettra à Cogeco d’ajouter environ 250 000 clients dans l’Ouest de la Pennsylvanie, à Miami Beach (Floride), au Maryland, au Delaware et en Caroline du Sud.

«Nous continuons d’être très satisfaits de cette acquisition, a commenté M. Audet. (…) Nous n’avons aucune raison d’être déçus.»

Cogeco précisera en janvier l’impact qu’aura Atlantic Broadband sur ses résultats financiers.

Par ailleurs, au sujet d’Astral Media (TSX:ACM.A), dont la prise de contrôle par BCE (TSX:BCE) a été bloquée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications (CRTC) il y a deux semaines, le dirigeant s’est montré circonspect.

«Le CRTC a rendu une décision, les parties évaluent encore leurs options, alors il serait inopportun pour nous de commenter», a-t-il affirmé.

Certains observateurs soupçonnent que Cogeco pourrait être intéressé par certaines stations de radio d’Astral ainsi que par son réseau d’affichage extérieur.

La société-mère du câblodistributeur, Cogeco (TSX:CGO), a enregistré un bénéfice net de 13,9 millions $ (83 cents par action) au quatrième trimestre, en recul de 40,4 pour cent par rapport aux 23,3 millions $ engrangés il y a un an. Les revenus ont totalisé 356,7 millions $, en hausse de 7,7 pour cent.

En plus des activités de Cogeco Câble, Cogeco chapeaute Cogeco Diffusion (stations de radio) et Métromédia CMR Plus (affichage publicitaire).

Pour l’ensemble de l’exercice, les profits nets de Cogeco Câble ont atteint 225 millions $ (4,60 $ par action). L’an dernier, l’entreprise avait essuyé une perte nette de 45,6 millions $ (94 cents par action) attribuable principalement à l’ancienne filiale portugaise Cabovisao. Les revenus annuels ont totalisé 1,28 milliard $, en hausse de 7,9 pour cent.

Pour sa part, Cogeco a enregistré un bénéfice net annuel de 77,1 millions $ (4,58 $ par action), comparativement à la perte de 15 millions $ (95 cents par action) subie l’an dernier. Le chiffre d’affaires s’est établi à 1,4 milliard $, en hausse de 11 pour cent.

Enfin, les administrateurs ont décidé d’augmenter de quatre pour cent le dividende trimestriel versé aux actionnaires de Cogeco Câble et de Cogeco.

En fin d’après-midi, l’action de Cogeco Câble s’échangeait à 37,47 $, en baisse de 0,4 pour cent, alors que celle de Cogeco reculait de 0,6 pour cent à 33,16 $, à la Bourse de Toronto.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!