(Relaxnews) – L’édition 2013 du Festival de Sundance se tiendra du 17 au 27 janvier prochain dans l’Utah. Voici une sélection de cinq personnalités attendues pendant la manifestation, considérée comme la Mecque du cinéma indépendant.

Daniel Radcliffe
Après Woman in Black, l’acteur anglais continue de s’éloigner de Harry Potter. Présenté en compétition américaine, Kill Your Darlings reviendra sur une affaire de meurtre qui a éclaboussé les débuts du mouvement littéraire de la Beat Generation dans les années 40. Daniel Radcliffe incarne le poète Allen Ginsberg face à Elizabeth Olsen, Dane DeHaan, Ben Foster ou bien encore Michael C. Hall dans ce polar signé John Krokidas.

Kaya Scodelario
À vingt ans, l’actrice britannique cherchera la consécration avec Emanuel and the Truth about Fishes. La jeune femme tient le rôle-titre de ce drame de Francesca Gregorini face à Jessica Biel et Alfred Molina. Le long métrage s’annonce torturé, avec une jeune femme qui se lie d’amitié avec sa voisine, portrait craché de sa mère disparue. Celle-ci se console la perte de son nouveau-né avec une poupée réaliste.

Juno Temple
Les Anglais ont décidément la cote à Sundance. Juno Temple confirmera son statut d’icône indépendante avec la projection de la comédie noire Afternoon Delight de Jill Soloway. L’actrice vue dans Kaboom, The Dark Knight Rises et Killer Joe y incarne une stripteaseuse qui accepte de devenir la jeune fille au pair d’une femme au foyer bobo de Los Angeles.

Rooney Mara
La star de Millenium fera un retour attendu avec Ain’t Them Bodies Saints. Signé David Lowery, ce drame criminel la place dans la peau de l’épouse d’un prisonnier qui s’évade pour la retrouver elle et leur fille. Casey Affleck et Ben Foster jouent aussi dans long métrage qui fera écho à l’histoire de Bonnie Parker et Clyde Barrow.

Sarah Polley
L’actrice et réalisatrice canadienne, derrière Take This Waltz, présentera Stories We Tell dans le cadre de la section non compétitive Spotlight. Après Toronto et Venise, le public de Sundance découvrira ce documentaire très personnel qui raconte la famille Polley du point de vue de ses membres, tout en interrogeant la notion de témoignage.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!