Les écrits de Louis Armstrong rejoindront ceux de John Lennon, de Cole Porter et du compositeur Peter Ilyich Tchaikovsky.

Pour les organisateurs de l’événement, intitulé Drama, Action, Romance – The Hollywood Auction, il s’agit là d’un trésor inestimable.

Un porte-parole de l’enchère a donné quelques détails, selon Starpulse : « Elles datent de 1946 à 1968. La collection inclut des lettres personnelles ainsi que des cartes postales adressées à Lucille “Sweets” Preston et à sa seule fille biologique, Sharon ».

En effet, le seul enfant que Louis Armstrong a eu était sa fille Sharon, née de sa maîtresse Lucille Preston.

L’organisateur de l’événement rapporte aussi qu’« Armstrong était un bon ami des Preston. À la suite du décès du mari de Lucille, Luther “Slim” Preston, Armstrong et la veuve ont commencé à se fréquenter. C’est en 1954, quatre ans après le début de leur relation, que Sharon est née ».

Bien que la femme de l’artiste n’ait jamais publiquement mentionné la maitresse de son époux, il a fréquenté cette dernière jusqu’à sa mort, en 1971.

La valeur estimée du lot de lettres d’amour de Louis Armstrong est de 60 000 à 80 000 $.

Crédit photo : © DPA/Keystone Press/ZUMAPRESS.com

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!