Getty Images/iStockphoto

Malek
Karine Vanasse et Tewfik Jallab partagent la vedette dans ce drame de Guy Édoin. Seul et sans travail, Malek se croit responsable de la mort de sa sœur. Il se punit en coupant progressivement les liens avec le reste du monde. Son histoire d’amour avec Shohreh lui redonne confiance en la vie, mais ses tourments sont loin de l’avoir quitté. Mani Soleymanlou et Hiba Abouk font aussi partie de la distribution du film, adapté du roman Le cafard, de Rawi Hage. À l’affiche le 18 janvier

La grande noirceur
Maxime Giroux, le réalisateur de Jo pour Jonathan et de Félix et Meira, a voyagé au Nevada et en Californie pour tourner son quatrième long métrage. La grande noirceur suit les traces d’un déserteur et imitateur de Charlot qui tente de retrouver son Québec natal pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le synopsis promet des paysages époustouflants de l’Ouest américain dignes d’un western. À l’affiche le 25 janvier

Une colonie
Mylia est une jeune fille coincée entre l’intimidation qui sévit à sa nouvelle école et le chaos qui ronge sa maison. Jimmy, un jeune autochtone marginal de la réserve voisine, lui fait entrevoir l’espoir d’une vie nouvelle. Écrit et réalisé par Geneviève Dulude-De Celles, Une colonie met en vedette presque exclusivement des acteurs en début de carrière. Après des projections dans plusieurs festivals internationaux, le film sera présenté à la Berlinale en février. À l’affiche le 1er février

Répertoire des villes disparues
Autre participant à la Berlinale, Denis Côté nous transporte dans le village inquiétant d’Irénée-des-Neiges pour cette offrande. Simon Dubé perd la vie dans des circonstances mystérieuses, et l’enquête menée par sa famille et la mairesse Smallwood s’aventure dans l’épais brouillard qui plane sur d’étranges visiteurs. Robert Naylor, Jean-Michel Anctil, Josée Deschênes, Diane Lavallée et Rachel Graton complètent la distribution de ce drame fantastique, adapté d’un roman de 
Lawrence Oliver. À l’affiche le 15 février

Genèse
Philippe Lesage s’est penché sur l’intensité du premier amour dans ce long-métrage mettant en vedette Pierre-Luc Funk, Théodore Pellerin, Marc Beaupré et Rose-Marie Perreault. Dans un collège privé, Guillaume s’éprend de son meilleur ami, tandis que sa demi-sœur Charlotte tente le couple ouvert. Sauront-ils se conformer ou se libérer? Si le film ne prend l’affiche ici qu’en mars, il a déjà été projeté dans une trentaine de festival, dont ceux de Rotterdam et de Los Cabos. À l’affiche 
le 15 mars

Le projet Hummingbird
Ce thriller raconte le pari risqué que font deux cousins new-yorkais de construire le premier câble en fibre optique entre le Kansas et le New Jersey. Tout ça dans l’espoir d’empocher quelques millions à la Bourse, une milliseconde avant tout le monde. Jesse Eisenberg, Alexander Skarsgard et Salma Hayek sont dirigés par Kim Nguyen, qui signe son troisième film en langue anglaise. Le long métrage a été présenté au Toronto International Film Festival et vendu dans 25 pays avant d’atterrir sur nos écrans. 

À l’affiche le 22 mars

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!