Six mois après avoir eu son accident de voiture, Lindsay Lohan a vu le procureur demander au juge de considérer une violation de probation.

Même si elle n’était pas présente à l’audience d’hier (12 décembre), Lohan a vu sa probation être révoquée, comme dans tous les cas où il y a des allégations de violation.

Elle devra donc se présenter en cour le 15 janvier prochain. Elle fait face à un emprisonnement possible de 245 jours. Elle est aussi accusée d’entrave au travail des policiers, d’avoir menti aux policiers et de conduite dangereuse.

La starlette avait été bien avertie par le juge dans le cas du vol de collier. Elle était en probation jusqu’au 24 mai 2014, devait arrêter de faire la fête et respecter toutes les lois.

Sa bagarre dans un bar, il y a deux semaines, pourrait également faire en sorte que le juge affirme qu’elle a violé les règles, rapporte People.

L’avocate de Lohan, Shawn Holley, affirme qu’il n’y a pas eu de violation de probation. « Nous souhaitons mettre cela derrière nous rapidement », a-t-elle dit aux journalistes.

Crédit photo : BIGPICTURESPHOTO.COM/KEYSTONE Canada

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!