Hier (7 janvier) avait lieu l’audience dans la cause de voie de fait de Lindsay Lohan. Son avocat, Mark Jay Heller, était présent, mais Lohan ne s’est pas présentée, car elle n’avait pas besoin de le faire, a dit l’homme de loi.

S’adressant aux journalistes après la signature des documents en cour, l’avocat a mentionné que, selon lui, la cause sera rejetée, et les accusations de voie de fait abandonnées.

Sa cliente a « été victime de quelqu’un qui cherche ses 15 minutes de gloire », dit-il au USA Today.

Rappelons les faits. Lohan a été arrêtée le 29 novembre dernier au club Avenue et a été accusée d’avoir giflé une femme au visage durant une dispute.

Seulement, pour le moment, la cause ferait toujours l’objet d’une enquête, et aucune plainte pénale n’aurait été déposée.

L’avocat de la starlette est très optimiste quant à l’issue de cette histoire, qui a été repoussée à une date ultérieure.

Crédit photo : wenn.com/wenn.com/KEYSTONE Press

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!