V télé Isabelle Brouillette, Michel Charrette, Luc Guérin, Tammy Verge, Geneviève Schmidt, Jean-Philippe Durand et Frédéric Pierre forment, avec Sonia Cordeau, Marie-Soleil Dion et Louis Morissette, la troupe de Et si?.

… on met Paris en bouteille. Et on transforme les bouchers en rockstars, le père Noël en policier ou les psychologues en «douchebags», comme dans Et si?, la nouvelle émission à sketchs proposée par V cet hiver.

Et si les sonneries de cellulaires étaient des hits? Et si tous les sports avaient un gardien de but? Et si la poignée de main n’avait jamais été inventée? Seulement dans les deux premiers épisodes de la nouvelle série de Louis Morissette, pas moins d’une trentaine des réponses à ces questions farfelues trouveront une réponse tout aussi absurde, et ce, en quelques secondes. Voici Et si?, adaptée d’un concept imaginé par les Hollandais à qui on doit aussi Les détestables.

«Au départ, ce n’était pas mon rêve de refaire du sketch, avoue Louis Morissette. Disons que j’en ai fait beaucoup, déjà!» Mais s’il voulait au départ se cantonner à la production, Morissette a fini par être séduit et par souhaiter écrire… puis jouer dans la série. «J’ai aimé le ton, explique-t-il. Au Québec, on a une culture de l’humour slapstick, burlesque, où on pitche plein de jokes. Le concept est plus absurde que ce à quoi on est habitué. J’espère que le ton va plaire!»

Et le ton devrait plaire. C’est un feu roulant de flashs que nous proposent Louis Morissette et son équipe de neuf comédiens, et certains sont absolument hilarants. Surveillez «Et si La guerre des étoiles était une pièce de théâtre d’été» et «Et si la religion était comme la lutte», par exemple.

Bien qu’ils durent quelques secondes seulement, certains sketchs auraient gagné à être resserrés, puisqu’une fois le punch passé, le sketch se termine en pétard mouillé. Cela, Louis Morissette lui-même s’en dit conscient : «C’est le piège numéro 1 : on écrit beaucoup, au Québec. Il faut apprendre à se faire confiance et à ne pas partir avec l’idée qu’on doit écrire des longues scènes.» On se doute qu’au fur et à mesure que les auteurs s’habitueront au rythme, les fous rires seront continus.
La première saison de Et si? sera composée de 12 épisodes de 30 minutes.

Et si?
À V
Le lundi à 19 h

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!