Geoffrey Rush (photo) et Johnny Depp ont imaginé que, dans les prochains films, leurs deux personnages pourraient se rapprocher pour former un duo de choc.

Après les bonnes critiques qu’il a reçues pour sa prestation dans The King’s Speech, l’acteur australien Geoffrey Rush a facilement retrouvé son rôle du capitaine Barbossa, une fois de plus opposé à Jack Sparrow dans Pirates of the Caribbeans – On Stranger Tides (Pirates des Caraïbes – La fontaine de Jouvence). Métro a rencontré l’acteur oscarisé pour discuter des rapports entre le capitaine Barbossa et Jack Sparrow.

J’ai entendu dire que vous vous étiez faufilé dans un visionnement de presse pour voir le film….
À l’origine, j’avais prévu de patienter jusqu’à [la première] présentée à Disneyland. Mais j’ai passé trois jours de tournage tout seul sur un bateau, alors si je connaissais tout ce qui arrivait entre la Royal Navy et Barbossa, je n’avais aucune idée de la manière dont la sirène se faisait tuer ou comment la reine Anne se vengeait. Le film est fantastique, j’étais réellement excité. C’est dû au fait, je suppose, que les quatre films sont un mélange de comédie absurde et de film d’action. Ajoutez à cela Rob Marshall (et ses expériences passées dans l’opéra et la chorégraphie), et cela fonctionne vraiment bien! Les combats d’épée ont l’air de chorégraphies de danse, et les personnages sont caractérisés à la manière des personnages d’opéra.

Que pensez-vous de la progression du personnage de Barbossa dans les différents films?
Son évolution est très réjouissante. Je crois que nous aurions perdu quelque chose s’il était resté le vilain mercenaire au cÅ“ur de pierre qu’il est dans le premier film. D’autant qu’avec le personnage de Cutler Beckett, de la Compagnie anglaise des Indes orientales, dans la trilogie et maintenant dans le quatrième film, nous avons trouvé un nouveau type d’adversaire pour Jack Sparrow. Il y a aussi eu Davy Jones, et maintenant Black beard. Cela laisse à Barbossa de l’espace pour évoluer. Pourtant, quoi qu’il arrive, il continue à revendiquer la possession du Black Pearl, ce qui est, je pense, l’un des fondements les plus importants des deux personnages.

Deux autres films sont en préparation. Comment évoluera votre personnage?
Johnny et moi, pendant le tournage, nous nous disions que, si ces deux gars pouvaient être réunis, ils formeraient la meilleure équipe du monde. Jack a une grande capacité à improviser, à se dire «prenons la crise comme elle vient et arrangeons-nous avec ça», et Barbossa se plaît à penser qu’il est un brillant stratège pour planifier les choses à long terme. Ceci dit, tous les deux sont définitivement timbrés.

Pirates of the Caribbeans –  On Stranger Tides
En salle dès vendredi

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!