Durant son témoignage hier (25 mars) devant la cour de Londres, Junior Bradshaw, un des deux accusés dans l’affaire de complot de meurtre contre Joss Stone, prétend ne pas se souvenir de son arrestation survenue en juin 2011.

Il dit ne pas avoir été au courant du complot contre la chanteuse, qu’il n’avait jamais entendu parler d’elle avant les évènements, et qu’il était simplement « de sortie pour la journée ».

Le procureur Simon Morgan lui a dit : « Vous avez quitté votre domicile à 2 h du matin. Vous connaissez la différence entre le jour et la nuit, non? Alors, où alliez-vous à cette heure? »

« Je ne sais pas », a répondu l’accusé.

Bradshaw a ensuite déclaré qu’il a déjà subi un traitement pour schizophrénie d’une durée de 10 mois dans un hôpital de Manchester. Selon The Guardian, il aurait dit avoir cessé sa médication peu de temps après sa sortie, en avril 2010, croyant ne plus en avoir besoin.

Rappelons que Junior Bradshaw ainsi que son prétendu complice, Kevin Liverpool, nient tous deux leur implication dans cet incident, et ce, malgré le fait qu’un journal personnel, dans lequel se trouvaient des détails de la marche à suivre concernant le complot, ait été récupéré.

Crédit photo : wenn.com/KEYSTONE Press/BUM

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!