SYDNEY, – L’auteure-compositrice-interprète canadienne Rita MacNeil, principalement connue pour ses oeuvres de musique folk et country, est morte en Nouvelle-Écosse à l’âge de 68 ans.

Elle a succombé à des complications à une intervention chirurgicale.

Mme MacNeil avait amorcé sa carrière en 1971, avec des chansons de nature principalement féministe. En 1975, elle avait enregistré son premier disque, «Born a Woman».

Au fil des ans, elle aura réalisé 24 disques, dont «I Am Not What I Seem», enregistré en 1982, qui inclut sa chanson «Working Man», un hymne bouleversant qui rend hommage aux mineurs du Cap Breton, la région où elle a passé la majeure partie de sa vie.

Elle s’était aussi fait connaître pour ses chansons «Reason to Believe», «Home I’ll be», «Flying on Your Own» et «Walk on Through».

Rita MacNeil avait aussi fait quelques tournées à l’étranger, notamment au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie. Elle avait aussi animé pendant quelques années l’émission de variétés «Rita and Friends», au réseau anglais de la télévision Radio-Canada, et des émissions spéciales au réseau CTV.

Rita MacNeil avait reçu des prix Juno en 1989 et en 1990 et fut aussi récipiendaire de plusieurs prix de l’Association de la musique de la côte est.

Elle avait été faite membre de l’Ordre du Canada en 1991.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!