Getty Little Boots

La chanteuse Little Boots revient à un disco de piste de danse. Tenez-vous prêts à écouter en boucle les mélodies accrocheuses et la pop rêveuse de l’artiste.

Voilà quatre ans que la chanteuse électropop Little Boots s’est frayée un chemin pour la première fois à l’avant de la scène musicale, avec son très attendu premier album Hands, paru en 2009. Alors que Little Boots (de son vrai nom Victoria Hesketh) s’est faite discrète après qu’Atlantic Records l’eut laissée tomber, elle a décidé de prendre le contrôle créatif et de partir à neuf avec son second disque, Nocturnes. La chanteuse de 28 ans s’est entretenue avec Métro à propos de cet opus à paraître mardi.

Votre nouvel album s’intitule Nocturnes. Qu’avez-vous fait la nuit dernière?
Ç’a été complètement fou ici… Hier soir, j’ai répété et préparé des trucs pour mon spectacle jusqu’à Dieu sait quelle heure. J’ai été hyper occupée cette semaine et suis restée levée jusqu’aux petites heures.

Diriez-vous que vous êtes plus créative tôt le matin?
Si je suis encore réveillée, je continue, oui! Je me couche toujours tard parce que j’ai des contrats de DJ ou des trucs du genre. (Rires) Mon heure optimale, c’est 4 h.

Quatre heures du matin?
De l’après-midi!

Pourquoi avez-vous opté, cette fois-ci, pour un son plus sombre, plus éthéré?
Mes chansons pop préférées sont toujours lumineuses, mais avec une noirceur en dessous de cette lumière. Je voulais créer une sorte d’énergie nocturne.

Nocturnes semble moins commercial que Hands. Êtes-vous d’accord?
Absolument… à certains égards en tout cas. Je ne me suis pas préoccupée de ce qui joue à la radio ou de ce qui est au top des palmarès. La dernière fois, une de mes pièces s’était retrouvée dans le top 10 et c’est exactement ce qu’on visait. Mais les gens ne savaient pas grand-chose à mon sujet. Cette fois, j’ai voulu faire un disque qui me ressemble – mais sur lequel on retrouve quand même de grosses chansons bien pop.

Nocturnes
En magasin dès mardi

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!