MONTRÉAL – Trois musées collaborent pour une exposition importante sur Alfred Pellan à Québec.

Cet été, l’univers foisonnant d’Alfred Pellan (1906-1988) prend d’assaut le Musée national des beaux-arts du Québec dans une mise en espace s’étendant jusque dans les aires publiques.

«Alfred Pellan. Le grand atelier», à l’affiche du 13 juin au 15 septembre, présentera tableaux, objets ludiques et poétiques, collages et dessins, ainsi qu’un nombre important d’archives personnelles inédites.

En ce qui a trait à ces archives personnelles, elles ont été en grande partie puisées dans le legs — plus de 1000 objets d’art du peintre — consenti au Musée par son épouse, feu Madeleine Poliseno Pelland.

Le MNBAQ a souligné la «précieuse collaboration» de ses partenaires muséaux dans la réalisation de ce vaste projet. En effet, le Musée des beaux-arts de Montréal prête la toile «Sujet d’ambassade» (1950), qui change de couleur et de sujet sous un éclairage ultraviolet, ainsi que quatre autres oeuvres.

Le Musée d’art contemporain de Montréal consent, quant à lui, le prêt de cinq tableaux, dont «Calme obscur» (1944-1947).

L’exposition rendra également accessibles plusieurs tableaux de Pellan appartenant à des collectionneurs privés.

«Alfred Pellan. Le grand atelier» se veut participative à plusieurs égards.

Son parcours sera ponctué de cinq thématiques plongeant le visiteur autant dans l’esprit créatif d’Alfred Pellan que dans son intimité: l’autoreprésentation; l’abondante imagerie du bestiaire; les figures enlevantes de la femme et de la mort; l’exploration plastique en constante ébullition et le quotidien toujours magnifié.

Alfred Pellan aura produit un imposant corpus de peintures, de dessins et de sculptures, ajouté à ses interventions sur des objets, du mobilier jusqu’à sa propre maison.

Grâce au legs de plus de 1000 objets d’art du peintre, consenti par son épouse, le Musée national des beaux-arts du Québec dit être le plus grand dépositaire de l’oeuvre de Pellan au Québec.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!