Paramount pictures Simon Pegg en Scotty dans Star Trek Into Darkness, de J. J. Abrams

La vedette de Shaun of the Dead, Simon Pegg, reprend son rôle de l’ingénieur Montgomery Scott, alias Scotty, dans Star Trek Into Darkness.

Et puis, comment était-ce de porter ce costume en fourrure toute la journée?
Oh, une blague de Chewbacca!

Ça vous énerve quand les gens confondent Star Wars et Star Trek?
On ne peut pas s’attendre à ce que tout le monde sache les différencier. Mais c’est comme quand on suit une certaine religion et qu’on croit que tout le monde célèbre Noël.

Dans Star Trek Into Darkness, il y a une scène où le vaisseau spatial va dans tous les sens et où vous et Chris Pine sautez partout et vous accrochez aux balustrades. Cet air que vous avez, c’est une terreur authentique?
C’est plus de la douleur! J’ai dû m’accrocher à la main de Chris, et le harnais pouvait seulement s’attacher à une de mes hanches. J’étais donc dans une position un peu asymétrique. Ma fille de trois ans était sur le plateau ce jour-là, et elle a déduit que c’était ça, mon métier. Être suspendu. Après, elle me disait toujours : «Tu vas t’accrocher quelque part aujourd’hui, papa?»

Votre personnage n’a pas d’histoire d’amour dans ce film, mais si vous pouviez, qui embrasseriez-vous? Alice Eve ou Zoe Saldana?
C’est un choix qu’aucun homme ne pourrait faire. Elles sont aussi magnifiques l’une que l’autre. Elles arrivent sur le plateau et tout le monde se dit : «WOW!»

Le personnage de Benedict Cumberbatch donne froid dans le dos…
Ce personnage montre à quel point Benedict est un bon acteur, parce qu’il est probablement la personne la plus douce qui soit. Je l’ai vu avoir une rage de sucre une fois : il s’entraînait pour une scène de douche qui a été coupée au montage – bien des filles seront déçues – et il n’avait pas mangé de glucides depuis deux jours. C’est le plus près qu’il a été de montrer des signes de folie : une rage de sucre.


Star Trek Into Darkness
En salle dès jeudi

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!