OTTAWA – Les stations privées de télévision traditionnelle ont consacré 17,6 pour cent de plus à la programmation canadienne pour l’année de radiodiffusion se terminant le 31 août 2012, alors que les dépenses en émissions étrangères ont légèrement diminué, a révélé jeudi le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.

Les dépenses totales en émissions canadiennes engagées par les stations traditionnelles privées sont passées de 562,9 millions $ en 2011 à 661,8 millions $ en 2012, dont 133 millions $ ont été versés aux producteurs indépendants pour l’acquisition d’émissions canadiennes, a indiqué le CRTC par voie de communiqué.

Les dépenses au chapitre de la programmation étrangère ont diminué, passant de 729 millions $ en 2011 à 726 millions $ en 2012.

Les stations de télévision traditionnelle privées ont vu leurs recettes chuter de 5 pour cent, passant de 2,14 milliards $ en 2011 à 2,04 milliards $ en 2012. Au cours de la même période, les dépenses sont passées de 1,9 milliards $ en 2011 à 1,92 milliards $ en 2012, soit une augmentation légèrement supérieure à 1 pour cent.

En 2012, les recettes tirées de la vente de publicités locales sont demeurées relativement stables à 355 millions $. Toutefois, les radiodiffuseurs privés ont connu une baisse des recettes provenant de la publicité nationale, lesquelles sont passées de 1,47 milliards $ en 2011 à 1,35 milliards $ in 2012.

Au même moment, les investissements dans l’acquisition et la production d’émissions ont grimpé, passant de 1,36 milliards $ en 2011 à 1,44 milliards $ en 2012, ce qui représente une augmentation de 5,8 pour cent.

En 2012, la Société Radio-Canada a déclaré des recettes de publicité de 372,7 millions $, ce qui représente une augmentation de 1 pour cent par rapport aux 369,6 millions $ générés l’année précédente. De plus, les dépenses en programmation de la SRC s’élevaient à 786,1 millions $, dont 93 pour cent ont été consacrées à des émissions canadiennes.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!