Yves Provencher/Métro Le réalisateur Rémi Fréchette et le comédien Pierre-Louis Renaud

Dans une petite ville isolée, des cerveaux jaunes sèment la terreur en infectant les citoyens. Un film de zombies qui sera présenté pièce par pièce sur Tou.tvet que nous racontent le réalisateur, Rémi Fréchette, et le comédien Pierre-Louis Renaud.

Attablés au café où ils se sont pour la première fois rencontrés, les deux collègues n’en reviennent pas qu’ils en soient rendus là. Ce soir, la web-série Les Jaunes sera lancée dans le cadre de Fantasia. «C’était un peu impossible comme projet», lance d’emblée le réalisateur Rémi Fréchette. D’abord, la production est autofinancée et l’équipe a dû faire avec un mince budget. Tous les artistes ont donc collaboré bénévolement au projet. Selon l’un des comédiens, Pierre-Louis Renaud, l’idée était rassembleuse. «Juste de participer à un film de zombies dans ce genre-là, c’est quelque chose que tu n’as pas souvent l’occasion de faire, s’enthousiasme l’acteur, qui n’en est pas à sa première participation à une web-série. Je pense que tout le monde a dit oui parce que l’idée était trippante et, en même temps, un peu incroyable.»

Quatre ans se sont écoulés depuis que l’idée de Jaunes a germé. Depuis, plusieurs cerveaux ont viré au jaune pour mettre la main à la pâte. À commencer par celui de David Émond-Ferrat, à la co-scénarisation et à la direction artistique, ainsi que de Katerine Lefrançois et de Pascal Plante, à la production. En tout, 250 personnes auront fait partie de l’aventure.

Rémi Fréchette se fait par ailleurs rassurant. S’il y aura bien plusieurs clins d’œil aux classiques du cinéma de genre comme Walking Dead, Shaun of the Dead ou Evil Dead, l’équipe voulait avan tout recréer l’ambiance du cinéma américain des années 1980, d’où le choix de tourner les scènes extérieures à Sutton. La web-série est livrée dans un style comique et fantastique, teinté par les univers de Back to the Future et de Beetlejuice. Il y aura deux histoires en parallèle, explique Rémi Fréchette. D’abord celle de Tom (interprété par Pierre-Louis Renaud) et Mia (jouée par Mélissa Merlo), deux employés d’une épicerie qui tentent de sauver leur patelin des cerveaux jaunes. Au contact de ces créatures, les humains se transforment en sorte de zombies jaunes. Puis, les spectateurs suivront aussi l’histoire de Paul, le fils de la patronne de l’épicerie, qui est le premier à devenir Jaune et qui part vers  la ville infecter d’autres personnes.


Les Jaunes
Sur Tou.TV dès lundi
Lancement dimanche à 20 h à la SAT

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!