Archives Métro

Plusieurs nouveautés sont prévues à la programmation du 36e Salon du livre de Montréal (SLM), qui compte parmi ses invités d’honneur Kim Thúy, Jean-Christophe Rufin et Rogé et qui mettra à l’honneur la littérature haïtienne.

Pour la première fois cette année, le SLM mettra à l’honneur un pays de la francophonie – Haïti, pour cette 36e édition –, un concept qui va de pair avec le slogan de l’année : «Une passerelle entre les cultures».

Le choix d’Haïti était tout indiqué, selon l’auteur et éditeur Rodney Saint-Éloi : «L’identité d’Haïti se définit par la lecture; les gens lisent pour trouver l’espérance dans le monde.»

Le jeudi 21 novembre, le SLM inaugurera aussi la nouvelle activité La littérature se livre, durant laquelle des groupes réunissant quelques-uns des 70 écrivains participants liront des extraits de leurs œuvres un peu partout dans le Salon, et des extraits du spectacle Jusqu’où te mènera ta langue, créé au Festival du Jamais lu, seront aussi présentés en soirée.

La veille, une autre nouveauté aura vu le jour : afin de dynamiser la soirée d’ouverture, le SLM a choisi de troquer les discours contre un spectacle composé de lectures d’extraits de la pièce Albertine en cinq temps (qui sera montée au TNM cette saison) et de Bonjour voisine!

C’est aussi le 20 novembre que seront présentés au public les invités d’honneur de cette édition, à savoir les écrivains québécois Pierre Ouellet, Kim Thúy, Marie-Francine Hébert et Annie-Claude Thériault, l’auteure belge Geneviève Damas, l’écrivain français Jean-Christophe Rufin, l’illustrateur québécois Rogé et l’éditeur québécois Jean Bernier, seulement le second éditeur à être invité d’honneur du SLM.

Le Salon du livre de Montréal se tiendra à la Place Bonaventure du 20 au 25 novembre.

La lecture en cadeau
Le projet initié par la Fondation pour l’alphabétisation sera de retour dans l’enceinte de la Place Bonaventure durant le SLM pour une 15e année, avec encore une fois l’actrice Marie Turgeon comme porte-parole.

  • Un nouveau slogan. La collecte de livres neufs pour enfants défavorisés aura cette année le slogan «Qui a lu lira» afin de souligner l’importance de commencer à faire lire les enfants dès leur jeune âge – et donc, d’offrir aussi des livres aux 0-5 ans.
  • Un nouvel objectif. L’an dernier, 36 903 livres ont été recueillis : la Fondation souhaite en amasser 40 000  cette année.

Sauvons les livres!
Le mouvement Sauvons les livres!, composé de libraires indépendants, d’auteurs et d’éditeurs du Québec, a fait une sortie hier à la fin de la conférence de presse du SLM, afin de réclamer au gouvernement de Pauline Marois une loi sur le prix réglementé du livre.

«Il faut freiner la fermeture des librairies indépendantes, a clamé la porte-parole Élodie Comtois. Sinon, ce sont les lecteurs qui seront perdants, parce que c’est le foisonnement de la littérature disponible en librairie qui sera menacé, et le prix des livres qui finira par augmenter.»

Le mouvement milite notamment pour une loi qui interdirait les rabais supérieurs à 10 % sur les livres pendant les neuf premiers mois de leur publication.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!