MONTRÉAL – Le groupe montréalais Arcade Fire a annoncé jeudi 27 dates de tournée en Amérique du Nord, dont un spectacle à Montréal le 30 août, au parc Jean-Drapeau.

Auparavant, le groupe ira défendre sur scène son quatrième album, «Reflektor», en mars à Toronto et à Ottawa. Au pays, Arcade Fire se produira également, en août, à Edmonton, Calgary et Winnipeg.

La tournée doit s’amorcer le 6 mars à Louisville, dans le Kentucky, et visiter environ 20 villes aux États-Unis.

L’album double «Reflektor» s’est hissé au cours de la première semaine au premier rang des palmarès au Canada et aux États-Unis, selon les données de Nielsen SoundScan, et a valu au groupe des éloges, mais aussi des critiques acerbes.

Le précédent album, «The Suburbs», avait créé la surprise aux États-Unis en étant déclaré album de l’année aux Grammy. Il avait aussi été déclaré album de l’année aux Junos canadiens, et avait obtenu une certification or aux États-Unis et double platine au Canada.

L’influent site Pitchfork — qui appuie Arcade Fire depuis la première heure — a accordé une excellente note de 9,2/10 à «Reflektor», concluant qu’il s’agit d’«un album qui ose viser l’excellence et qui l’atteint de manière remarquable».

La critique la plus acerbe est sans doute venue d’un article du Washington Post, déclarant que le groupe «sonne toujours comme d’énormes tronches avec une vie sexuelle ennuyante».

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!