L’actrice de 23 ans, Emma Watson, a confié au magazine Wonderland qu’elle avait été malade sur le plateau de tournage du film Noah, car le réalisateur Darren Aronofsky, dans un geste écoresponsable, avait décidé d’interdire les bouteilles d’eau en plastique.

« J’étais vraiment fatiguée un matin, j’ai pris un verre qui traînait dans ma caravane et j’ai bu de l’eau qui stagnait depuis le début du tournage. J’ai été tellement malade ».

Ce qui a le plus choqué Watson, c’est que lorsqu’elle s’est présentée au réalisateur dans cet état, lui disant qu’elle ne pouvait pas tourner, il a répondu : « Utilise ça pour la scène ». Elle a cru un instant qu’il faisait une blague, mais Darren Aronofsky était totalement sérieux.

Noah, qui reprend le passage biblique de l’Arche de Noé, a été tourné dans des conditions difficiles. La plupart des scènes avaient lieu entre 4 h et 7 h du matin. La star, qui se dit « incapable de fonctionner » à cette heure, était épuisée.

Les critiques ne lâchent pas le réalisateur et son long métrage. Aronofsky a confié sa frustration à The Hollywood Reporter, relativement à Paramount Pictures qui joue sur ses plates-bandes. Il a dû modifier à six reprises le montage, sous prétexte que certaines scènes offenseraient les communautés religieuses américaines.

Crédit photo : BANG/BIG

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!