TORONTO – Avec moins d’argent et moins de hockey, la télévision anglaise de Radio-Canada s’est résolue à prendre quelques risques dans sa programmation, ce qui pourrait rebuter certains téléspectateurs, de l’aveu même de la directrice de la programmation, Sally Catto.

Le virage vers une offre plus avant-gardiste vise directement à préserver le mandat du diffuseur public, qui est de demeurer pertinent et connecté aux Canadiens, affirme-t-elle.

Pour déterminer ce qui composera la programmation du diffuseur, elle se pose trois questions sur les émissions sélectionnées: est-ce vraiment canadien, est-ce que cela accrochera l’auditoire canadien, et est-ce le genre de programmation qu’on ne verrait qu’à CBC au Canada?

L’un des principaux ajouts à la programmation de 2014-2015 est la série western noire «Strange Empire», dont l’action se déroule dans les années 1860.

Un bordel en ville, du sexe, de la violence: Mme Catto énumère ce qui compose cette série télévisée qu’elle compare à ce qui pourrait se retrouver sur le site Netflix. Selon elle, les téléspectateurs sont avides de séries.

«Strange Empire», de la créatrice Laurie Finstad, doit être tournée en Colombie-Britannique ce printemps et cet été.

«C’est un changement de direction pour nous: nous nous aventurons sur une route plus sombre, audacieuse en matière de séries. Vous en verrez davantage au cours des prochaines années.»

La seule autre série de fiction confirmée jusqu’à maintenant pour la saison 2014-2015 est la comédie «Schitt’s Creek».

L’arrivée de deux autres émissions a été confirmée, soit le jeu télévisé «Canada’s Smartest Person» et «Of All Places». Reviendront aussi en ondes, entre autres, la populaire série «Heartland», et les émissions humoristiques «This Hour Has 22 Minutes» et «The Rick Mercer Report».

Ces annonces font toutefois suite à une série d’annulations sur la chaîne publique, dont la dramatique «Arctic Air», la série policière «Cracked» («Aidan Black» au Québec), les émissions de cuisine «Best Recipes Ever» et «In the Kitchen With Stefano Faita». L’émission de fin de soirée «George Stroumbopoulos Tonight» et la comédie «The Ron James Show» seront également retirées des ondes — Stroumbopoulos va présider la soirée du hockey.

«Ce n’est un secret pour personne: nous avons souffert d’importantes coupes budgétaires et cela aura sans aucun doute un impact sur nous», prévient Mme Catto.

De plus, la perte du contrat des droits de diffusion des matchs de hockey de la LNH, annoncée en novembre dernier, constitue une autre baisse de revenus importante. Une entente de sous-traitance permettra tout de même à l’émission «Hockey Night in Canada» d’être diffusée sur les ondes de la CBC, mais sera sous le contrôle de Rogers à partir de l’automne prochain.

Les revenus provenant du hockey permettaient notamment de subventionner les programmes originaux et locaux.

Sally Catto n’a pas voulu divulguer les détails du budget de la programmation.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!