Archives Métro

LOS ANGELES, États-Unis – Justin Bieber serait sous enquête en lien avec une présumée tentative de vol dans la région de Los Angeles.

La police a affirmé à la chaîne KTLA Television que le chanteur n’avait pas été arrêté mais qu’il avait été accusé de tentative de vol après un incident survenu tard lundi dans la vallée de San Fernando.

Le sergent Paul McLaughlin a précisé que la police avait été appelée parce que Bieber aurait tenté de prendre le téléphone d’une jeune fille.

Aucune autre information n’a été donnée par la police.

Le site de nouvelles sur les célébrités TMZ rapporte toutefois qu’un incident est survenu dans une cage d’exercice au bâton où Bieber et des amis s’amusaient à frapper des balles. La présumée victime a déclaré à TMZ que Bieber et ses amis se sont disputés avec d’autres personnes présentes au parc.

Lorsque Bieber l’a vue prendre son téléphone pour le photographier, il aurait tenté de le lui enlever, selon ce qu’elle a raconté à TMZ.

Ce nouvel incident survient quelques jours à peine après qu’on eut annoncé que la cause de Bieber en lien avec une accusation de voies de fait à Toronto était suspendue jusqu’au 26 mai.

La police affirme que le jeune homme originaire de Stratford, en Ontario, a frappé un chauffeur de limousine derrière la tête le 30 décembre dernier. Bieber s’est rendu lui-même à la police de Toronto, en janvier, pour faire face aux accusations.

À la fin avril, un juge du sud de la Floride a repoussé au mois de juillet le procès de Bieber, accusé d’avoir conduit avec les facultés affaiblies, d’avoir résisté à son arrestation et d’avoir conduit avec un permis expiré.

Le chanteur de 20 ans a été arrêté le 23 janvier à Miami Beach après avoir apparemment participé à une course de rue illégale. Il ne fait cependant face à aucune accusation en lien avec la course.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!