L’ancien guitariste de Bon Jovi, Richie Sambora, témoigne de son combat permanent contre l’alcool et la drogue. 

L’ancien guitariste de Bon Jovi, Richie Sambora, admet avoir toujours du mal à rester sobre. Il s’agit pour lui d’une bataille de tous les instants, selon ce que rapporte Female First (UK).

Sambora et Bon Jovi avaient annoncé leur séparation de manière fracassante en pleine tournée, on se souviendra, ce qui avait causé une commotion chez les fans du groupe et dans l’industrie de la musique.

Le guitariste étoile a tenté à quelques reprises la désintoxication, avec un certain succès, mais continue de combattre contre les démons de l’alcool et de la drogue.

« Pour moi, ce n’était pas une question mentale, mais physique. Et ça se poursuit, je travaille là-dessus constamment. Je ne crois pas qu’on arrête », explique Sambora, qui témoignait lors d’un forum contre les drogues au New Jersey.

Le musicien se dit par ailleurs très heureux d’être encore en vie, alors que « neuf gars sur dix » avec qui il a collaboré dans le passé sont morts d’une surdose d’héroïne. Il n’aurait cependant lui-même jamais été tenté par cette drogue.

Richie Sambora continue sa route en solo et proposait récemment une nouvelle chanson intitulée Lighthouse.

Crédit photo : BANG/BIG

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!