Sony pictures Ice Cube, entouré des vedettes de 22 Jump Street, Jonah Hill et Channing Tatum

Deux ans après 21 Jump Street, Ice Cube reprend son rôle du Capitaine Dickson dans… 22 Jump Street.

Ice Cube, qui a joué le capitaine responsable de Channing Tatum et de Jonah Hill – et dont la patience a été mise à rude épreuve – dans 21 Jump Street est de retour, plus grognon que jamais. L’ancien rappeur de N.W.A. s’entretient avec Métro au sujet de son nouveau film, 22 Jump Street, et de l’étrange héritage de sa chanson F— tha Police.

Comment avez-vous réagi quand vous avez appris que vous en feriez beaucoup plus dans ce film, comparativement au premier?
J’ai aimé ça! Je pense que les gens aiment le Capitaine Dickson. (Rires) Il dit le plus de conneries possible, et tout le monde embarque. C’était cool de trouver le bon ton et de faire un film que les gens trouvent amusant – aussi amusant que le premier. Le public réagit bien.

J’aurais plutôt cru qu’avec le succès du premier, les attentes seraient assez élevées.
Ouais, mais les gens ne pensaient pas vraiment qu’on pouvait faire une suite aussi bonne que le premier film. Les gens le croient rarement. C’est pas facile d’embarquer les gens sans les sortir de l’histoire, mais [les réalisateurs Phil Lord et Chris Miller] ont fait du bon boulot. Avec ce genre de film, la pire chose, c’est de se prendre au sérieux.

Est-ce que vous avez pris des notes? Vous êtes en train de préparer une suite à Ride Along…
Ouais, je suis un vétéran des suites, mais ça ne marche pas à tout coup. Je pense qu’il faut être certain de faire un nouveau film qui puisse se tenir tout seul, et pas un film qui emprunte au premier, parce que c’est là que tu deviens paresseux et que les ennuis t’attendent.

Certains ont été surpris du succès de Ride Along. Comment vous êtes-vous senti par rapport à ça?
Tu sais, c’est cool. (Rires) J’adore être sous-estimé. Ça m’aide d’être sous-estimé. Et de dépasser les attentes, c’est la gloire. Donc, je ne m’en fais pas. On m’a sous-estimé toute ma vie. Et je vais toujours plus haut et plus loin.

Est-ce qu’on te parle souvent de l’ironie du fait que tu joues un policier, alors que tu as fait tes débuts avec la chanson F— tha Police? En as-tu assez qu’on te pose cette question?
On me parle de ça dans toutes les entrevues que je donne, et ça ne me dérange pas. Si tu connais vraiment ma musique, tu sais que je parle des policiers corrompus. Je parle de ceux qui abusent de leur autorité. Je ne parle pas de ceux qui viennent à la rescousse de ta grand-mère quand elle se fait braquer. Penser que je haïs tous les policiers est fou. Et je suis à Hollywood. Ils sont obsédés par la vie de ceux qui maintiennent l’ordre et les militaires. Alors, si je fais des films, surtout depuis 20 ans, c’est plus que probable que je touche à des rôles du genre. Ce sont des rôles, de toute façon.


22 Jump Street
En salle dès vendredi

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!