Ugo Giguère/TC Média Michel Robichaud

On vous avait prévenu, on sentait le vent souffler des Pays-d’en-haut et les signes n’ont pas menti. Michel Robichaud a été couronné lauréat de la 46e édition du Festival international de la chanson de Granby au terme d’une finale relevée.

Tout comme il l’avait fait en demi-finale, l’artiste de Ste-Adèle a fait l’étalage de toutes les qualités que l’on cherche chez un auteur-compositeur-interprète. Dans ses histoires-chansons on entend en coulisse un Desjardins version Roger Guntacker ou Le buck. Au risque de se répéter, c’est un artiste mature, un auteur d’exception que l’on a hâte d’entendre en long jeu.

Robichaud a ce délicat doigté qui permet à certains chansonneurs de nous balancer nos quatre vérités en pleine face et d’obtenir un sourire. Le charisme y est, le jeu de guitare aussi. Il fera un grand ambassadeur pour le FICG. Ce qui ne sera pas de refus après quelques éditions plus difficiles.

«Michel, c’est peut-être le futur Richard Desjardins. Beaucoup de mots, une poésie atypique bien intéressante et musicalement c’est solide. Je suis content pour lui», a commenté le DG Pierre Fortier en coulisse.

Et dire que le lauréat a bien failli ne jamais mettre les pieds au concours. «C’est un autre demi-finaliste (Anthony Roussel) qui m’a dit de m’inscrire. Je lui ai dit non, je ne vais pas là! On a viré une brosse à Baie-Saint-Paul et puis le lendemain, je me suis inscrit», a-t-il raconté après le spectacle.

Le jeune prodige
L’autre lauréat de la grande finale, c’est le tout jeune Émile Bilodeau. Le Longueuillois quitte Granby avec sept prix dans ses valises. Énergumène verbomoteur hyper talentueux pour ses jeunes 18 ans, il ira à Winnipeg, au Festival d’été de Québec et aux Francofolies notamment. Il a aussi reçu le prix de la presse Jacques-Cossette.«Quand j’ai fait la finale, je me suis dit le reste c’est du bonus. Là, j’ai sept prix, on peut dire que c’est du bonus de qualité!», a confié Émile après la soirée.

Pour la suite des choses, le cégépien a dû abandonner sa session d’études parce qu’il a déjà raté les trois premières semaines du calendrier. Un mal pour un bien, car il veut prendre le temps de s’arrêter pour bâtir un spectacle complet solide pour remplir son carnet de commandes.

Retour réussi
Dans sa chanson Le retour, Antoine Lachance dit qu’il a «une longue liste de choses à faire» et qu’il «n’arrive pas à cocher la dernière case». On ne peut s’empêcher de voir le parallèle avec son passage à Granby. Après un premier essai il y a deux ans, il a trimé dur sur «sa liste» et il repart cette année avec trois prix, dont le très prisé stage d’écriture chez Francis Cabrel à Astaffort en France. «Ça va être bon pour mon écriture, parce que je sais que c’est le point sur lequel il faut que je travaille. Ça va être cool!», a partagé le musicien de Sorel.

Soucy et Kelly Bado
Soucy a ouvert la soirée en puissance avec l’énergie et la folie qu’on leur reconnaît. À l’exception de léger faux pas de justesse dans la voix, Cédric (Soucy) et sa bande ont somme toute livré une bonne performance. La faiblesse des chansons en opposition à la performance théâtrale a sans doute pesé lourd dans la décision des diffuseurs de bouder le groupe. Le collectif repart quand même avec le prix Artisti de 1 500$.

Dans un registre plus langoureux de pop-jazz, le créneau qui sied le mieux à sa voix caressante, Kelly Bado a charmé quelques membres du grand jury. Dans son cas, il y a du chemin à faire pour que l’auteure rejoigne l’interprète. Elle quitte tout de même Granby avec une invitation à Toronto et au festival de son propre patelin à Winnipeg.

  • Michel Robichaud

-Lauréat du Grand prix (10 000$ en argent, fonds d’aide au développement de 25 000$, Tournée Granby-Europe, diffusion d’un spectacle sur Livetoune, invitation à Belle et Bum)
-Coup de cœur du Festival de la chanson de Tadoussac
-Coup de Coeur RADARTS

  • Émile Bilodeau

-Prix du Réseau Centre
-Coup de cœur du Festival du voyageur (Winnipeg)
-Prix Francofolies de Montréal
-Prix Festival d’été de Québec
-Prix ROSEQ
-Prix meilleure présence sur scène
-Prix de la presse Jacques-Cossette

  • Kelly Bado

-Coup de cœur de la Franco-fête de Toronto
-Coup de cœur du Festival du voyageur (Winnipeg)

  • Antoine Lachance

-Prix Réseau Ontario
-Prix Lojiq – Voix du sud
-Prix étoiles Galaxie

  • Soucy

-Prix Artisti

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!