On connaît la fin avant même d’avoir vu le début, mais qu’importe. C’est si plaisant, les films de danse! Sofia Boutella et Falk Hentschel nous parlent – un peu – de StreetDance 3D 2. Les amateurs finis de films de danse ont de grandes chances d’avoir vu StreetDance 3D, divertissant film britannique sorti en 2010. Sofia Boutella, qui tient le rôle principal dans le deuxième volet de la franchise, elle, n’en avait jamais entendu parler avant de participer au projet. «Pas du tout, je ne connaissais pas du tout. C’est mon agent qui a pris le rendez-vous avec le producteur du 2. J’ai passé l’audition et je l’ai eu», nous explique-t-elle lorsqu’on la rencontre au bar de l’Hôtel Intercontinental, à Montréal.

La jeune actrice française qui incarne la bouillante héroïne de ce récit romantique est une habituée des pistes de danse. Elle a notamment fait partie des dernières tournées de Madonna et s’est produite aux côtés de Gwen Stefani et des Black Eyed Peas. «Ah ouais, c’était génial», commente-t-elle lorsqu’on lui énumère ces exploits. Ce qui lui a plu dans ce projet cinéma? «Tout le monde était excité et tout le monde a fait preuve d’enthousiasme.» En voyant le film, on se dit que l’équipe a dû avoir bien du plaisir. Ç’a dû être une belle expérience, participer à cela? «Hm, hm», rétorque Sofia Boutella. Pour les besoins du film, la danseuse a également dû apprendre la salsa, un genre dans lequel elle excelle aujourd’hui, mais qui lui était étranger jusqu’au jour du tournage. «C’est une danse chaleureuse et vivante, dit-elle. J’ai adoré ça.»

Joint au téléphone, son comparse Falk Hentschel, plus loquace, a expliqué que l’entraînement qu’il avait dû suivre pour les besoins du film lui a donné «un méchant coup de pied au cul!» L’acteur-charmeur, que l’on a pu voir dans Knight and Day, a particulièrement aimé mêler streetdance et danses latines. «Les gens pensent qu’il y a une compétition entre les danseurs des rues et ceux qui font de la salsa. Mais c’est faux. Tout le monde a été super gentil sur le plateau!» assure-t-il.

Le résultat, classique et léger, devrait plaire aux amateurs de films de danse… et à ceux qui ont vu le premier volet.

StreetDance 2
En salle dès vendredi

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!