Collaboration spéciale Richard Turcotte

«Je suis très excité, d’autant plus que, dans la vie, je suis un créatif, moi! J’écris, je compose des chansons, j’ai fait la mise en scène de Beatles Story… Dans un brainstorm, je suis quelqu’un de bien efficace. Savoir qu’on se lance dans une nouvelle émission du matin en disposant en quelque sorte d’une page blanche, c’est très excitant!»

Joint mercredi tout juste avant son entrée en ondes pour son émission quotidienne sur les ondes d’NRJ, Richard Turcotte semblait ravi d’avoir été nommé à la barre d’un tout nouveau «talk-show d’information et de services» matinal qui sera présenté sur les ondes de V dès l’automne. Mais il ne compte pas abandonner son émission de radio avec les Grandes Gueules pour autant. De longues journées en perspective? «Je vais avoir ce qu’on appelle un horaire de trucker», rigole l’énergique animateur.

En vertu d’un partenariat entre V et TC Media, l’émission matinale pourra s’appuyer sur le contenu des différentes publications de TC Media, notamment le journal Métro et Les Affaires. «Je trouve cette plateforme très intéressante, commente Turcotte. Ça va nous donner de la profondeur au niveau de la nouvelle, et de la diversité aussi. La palette des services que Transcontinental peut nous offrir est très large. Ça fait un sacré bon partenaire!»

Le morning man, qui se définit comme «un gars ben ordinaire», souligne également qu’il n’aura pas peur de poser des questions… «de gars ben ordinaire». «Si des collaborateurs me parlent d’un sujet qui me semble nébuleux, j’aurai la candeur de les arrêter et de leur dire : “Un instant, je ne comprends pas! Expliquez-moi.”» Son sens de la répartie devrait aussi bien le servir. «Ça va se faire dans la bonne humeur, tout ça!» promet-il.

Lui qui avait remplacé au pied levé Pénélope McQuade à Salut, bonjour! – Week-end après l’accident de voiture de l’animatrice avoue qu’il adore les matins. «Voir le soleil se lever jour après jour, c’est toute une expérience! C’est sûr qu’il y a des mois plus durs. Janvier, février, quand il fait – 30 0C, qu’il fait encore noir dehors et que ta blonde dort à côté de toi, au chaud… Pas facile! Mais une fois que tu es levé, c’est un vrai de vrai plaisir!»

Aussi dans Actualités:

blog comments powered by Disqus