Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Will Butler et Kasper.

Cadeau de soi à soi
Will Butler
Policy
Note: note critiques CD 3sur5

Son look, sa voix, son énergie, son talent de multi-instrumentiste… Dur de ne pas confondre Will et Win! Le petit frère de l’autre se libère d’Arcade Fire – le temps d’un premier album et d’une tournée – afin de déverser son trop-plein de créativité dans huit chansons. Profitant de son indépendance, il s’éclate et veut toucher à tous les styles; du garage rock au funk, avec des touches de blues ici et de new wave là. Policy une est une œuvre assez personnelle, mais qui brille dans ses éclats plus rebelles.
– Josie Desmarais

 

Des hauts et des bas
Kasper
Prison d’or
Note: note critiques CD 3sur5

À l’image de la vie chantée par Kasper, l’album Prison d’or est ponctué de hauts et de bas. Si l’artiste longueuillois rappe avec assurance des textes marqués par ses expériences personnelles, il jongle de manière parfois périlleuse avec les identités. On passe des ambiances gangsta aux ballades sentimentales, puis aux morceaux dansants… Parmi plusieurs belles trouvailles (Vie de rêve, Mon univers), beaucoup de pistes restent trop génériques.
– Maxime Huard

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!