Michel Spingler Prince. Michel Spingler / The Associated Press

Le chanteur Prince a annoncé qu’il allait donner un concert pour la paix à Baltimore dimanche, jour de la fête des mères aux États-Unis, après plusieurs jours de tensions consécutives à la mort d’un jeune homme noir arrêté par la police.

L’excentrique chanteur, qui a pris l’habitude ces dernières années d’annoncer ses concerts à la toute dernières minute, a cette fois précisé dès mardi que le concert se déroulerait dans le centre-ville de Baltimore.

«Dans un esprit d’apaisement, l’événement est destiné à être un catalyseur pour une pause et une réflexion après le débordement de violences qui a agité Baltimore et plusieurs villes à travers les Etats-Unis», indique un communiqué du promoteur de Prince.

Le chanteur a encouragé les gens à porter des vêtements gris, en hommage à Freddie Gray, le jeune homme de 25 ans mort dans des circonstances troubles le 19 avril alors qu’il avait été arrêté sans ménagement par la police de Baltimore.

Cet événement a été la dernière d’une série de bavures policières à l’encontre d’hommes noirs, qui ont ravivé des tensions raciales latentes aux Etats-Unis. Le décès de Freddie Gray a provoqué de nombreuses manifestations de protestation, dont une a tourné en émeute la semaine passée à Baltimore. Après plusieurs jours de couvre-feu nocturne, la ville a retrouvé son calme.

Prince a indiqué avoir justement écrit une chanson titrée «Baltimore», dans laquelle il évoque Freddie Gray ou Michael Brown, un autre jeune homme noir tué par un policier blanc l’été dernier à Ferguson (Missouri).

Prince, 56 ans, est actuellement au coeur d’une tournée qu’il appelle «Hit and Run», dans laquelle il annonce ses concerts au tout dernier moment, avec parfois plusieurs spectacles le même soir.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!