AFP Relaxnews La future offre de streaming d'Apple devrait être disponible depuis son application Music.

Le premier service de streaming musical d’Apple, dérivé de l’offre Beats Music, devrait être rendu public à l’occasion de la conférence pour développeurs WWDC qui se tiendra à San Francisco (États-Unis) du 8 au 12 juin 2015. Selon le site spécialisé 9to5Mac, il s’appellera Apple Music et comprendra une couche sociale ouverte aux artistes.

Ce nouveau service pourrait être baptisé «Apple Music» et comporter tout un volet social où les artistes communiqueraient sur des événements à venir, mais pourraient aussi partager du contenu inédit ou promouvoir d’autres talents. Cette «activité de l’artiste», qui peut à tout moment être désactivée, n’est pas sans rappeler Ping, une sorte de mini réseau social intégré un temps à iTunes (entre 2010 et 2012), qui permettait notamment aux artistes de partager leurs goûts musicaux, mais qui n’a jamais suscité l’engouement escompté.

Ce service de streaming pourrait être directement intégré à la nouvelle mouture de l’application Music. Des premières captures d’écran d’iOS 8.4 bêta, pour le moment réservée aux seuls développeurs, montrent déjà un nouveau design de l’application avec par exemple la possibilité de personnaliser ses playlists avec des images dédiées. Au final, l’application permet de jongler facilement entre sa musique et ses playlists (mais aussi iTunes Radio aux États-Unis et en Australie) par simple glissement des doigts.

Cet «Apple Music» devrait également être disponible sous Mac OS et Android. Le point fort de cette nouvelle plateforme serait étonnamment son prix, de l’ordre de 7,99$ par mois, comparés aux 9,99$ de la concurrence, Spotify, Deezer ou encore Google Music. Le service, maintes fois repoussé, devrait permettre de créer ses propres playlists ou bien encore de stocker ses propres titres dans le cloud. Selon toute vraisemblance, il s’agira d’une version remaniée et surtout adaptée à l’écosystème Apple de Beats Music, un service de streaming musical lancé exclusivement aux États-Unis début 2014 et qui donne accès à plus de 20 millions de titres. Il s’agirait là de l’un des aboutissements du rachat par Apple de Beats Music et Beats Electronics pour un total de 3 milliards de dollars en 2014.

Ce projet est censé bousculer un marché pour l’instant dominé par Spotify, avec plus de 60 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 15 millions sont abonnés à une offre payante. Aux États-Unis en 2014, les revenus tirés du streaming ont pour la première fois dépassé ceux des ventes de disques selon la RIAA (l’association des industries du disque aux États-Unis).

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!