Chantal Lévesque/TC Média Les humoristes Mélanie Ghanimé et Lise Dion lors du dévoilement de la programmation extérieure du Festival Juste pour rire, le 16 juin.

Lise Dion ouvrira la programmation extérieure du 33e Festival Juste pour rire. L’événement, qui promet d’être un plaisir d’enfer, pourra compter sur la participation de Rachid Badouri, de la colorée Mado Lamothe, des Denis Drolet, du groupe les Trois Accords, et de nul autre que Wyclef Jean.

Lise Dion aura donc l’honneur d’ouvrir le festival avec son spectacle Le temps qui court, mis en scène par Michel Courtemanche. L’humoriste sera de retour sur la scène extérieure pour la première fois en 20 ans.

«Je suis vraiment heureuse, a-t-elle lancé mardi. J’ai réussi à mettre mon spectacle que je fais en salle dans un format d’une heure. J’ai ajouté de la musique pour en faire un gros party! J’ai vraiment hâte. Être dehors te donne une immense adrénaline.»

Parmi les incontournables des grands spectacles, Mado Lamothe sera de retour le 14 juillet pour présenter son cabaret déjanté. Le groupe les Trois Accords suivra le lendemain en compagnie de l’Orchestre symphonique de Montréal.

La prestation du rappeur haïtien Wyclef Jean, le 19 juillet, dans le cadre du spectacle Hahahaïti, est sans contredit un événement phare de la programmation. L’artiste, bien connu du public pour son album The Carnival, interprètera ses plus grands succès sur la scène.

La 33e édition marque également la première collaboration d’envergure avec son pendant anglophone Just for Laughs, qui présente Weird Al Yankovic sur la grande scène, le 21 juillet. Le Jardin des chorales suivra le lendemain avec la montée sur scène de dizaines de chanteurs qui participeront à Vox Populi. Les humoristes du Zoofest seront quant à eux de l’avant-dernière soirée.

En clôture de la programmation, Rachid Badouri présentera Danse ton cinéma. Issu du spectacle Arrête ton cinéma, l’événement du 25 juillet met en vedette environ 200 danseurs qui donneront vie aux films préférés des spectateurs.

«On a changé les numéros qui parlent de danse pour qu’ils aient une plus grande ampleur. Au lieu d’imiter Michael Jackson seul, je le ferai avec 200 danseurs. Même chose lorsque je parlerai de la musique Bollywood, qui me fait tellement rire. Il y aura une vraie troupe de danse», a-t-il expliqué, ajoutant que l’humour sera omniprésent tout au long du spectacle.

Une animation remplie
Le Festival Juste pour rire ne se limitera pas aux spectacles présentés sur la grande scène. Au total, des dizaines d’humoristes et autant d’artistes participeront à l’événement, présentant des disciplines des plus variées.

«Ce sera un feu roulant d’événements multidisciplinaire, comme la venue de la troupe La Fura Dels Baus, qui est dans la pure tradition catalane. On a aussi un karaoké loufoque avec les Denis Drolet, un pique-nique et des soirées cinéma en association avec Fantasia», a indiqué Catherine Girard-Lantagne, la directrice de la programmation extérieure.

Le traditionnel défilé des jumeaux, qui aura lieu le 18 juillet, aura pour titre La parade de l’enfer. Un défilé de voitures de collection prendra d’assaut les rues du centre-ville le lendemain.

Juste pour rire
Du 11 au le 25 juillet

 

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!